Archives par mot-clé : SHS

Rapport d’enquête sur les données de la recherche à l’Université de Lille 3

Lilles 3L’Université de Lille 3 a réalisé une étude sur les pratiques, besoins et attentes en matière de gestion des données de la recherche auprès de son personnel scientifique via un questionnaire mis en ligne entre avril et mai 2015. Le résultat de cette étude est en ligne sur HAL : Hélène Prost, Joachim Schöpfel. Les données de la recherche en SHS. Une enquête à l’Université de Lille 3. [Research Report] Université de Lille 3. 2015. <hal-01198379>. Le questionnaire de l’enquête qui comporte 22 questions se trouve en annexe (pages 31 à 36).

« Mondes sociaux » : un magazine sur la plateforme Hypothèses

Capture-d’écran-2014-03-10-à-15.15.43Le « laboratoire d’excellence » Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux) associe des chercheurs de dix Unités de Recherche en sciences humaines et sociales de Toulouse dont cinq laboratoires de l’Université Toulouse II – Le Mirail (CERTOP, Dynamiques Rurales, FRAMESPA, LISST et PLH) ainsi que le LASSP (IEP Toulouse, sciences politiques), le LEREPS (Toulouse 1, économie), le LERASS (information et communication), l’équipe SOI (UPS, STAPS) et l’INRA-AGIR (équipes SHS). Notons également la participation des membres de l’IRIT (Toulouse 3, INP et CNRS, informatique) Continuer la lecture de « Mondes sociaux » : un magazine sur la plateforme Hypothèses

Présentation de Virginie Czerniak

PUM« Les Presses Universitaires du Mirail et l’édition numérique : actions et réflexions », présentation réalisée par Virginie Czerniak, Directrice scientifique des Presses Universitaires du Mirail, dans le cadre de la journée d’étude du vendredi 7 juin 2013 “Chercheurs, éditeurs, professionnels de l’IST…ensemble vers l’Open Access” à l’Université Toulouse 2-le Mirail.

Présentation de Julien Gilet

logoOpenEdition

« Une plateforme complète de publication et de communication en libre accès pour les sciences humaines et sociales », présentation réalisée par Julien Gilet, Chargé de référencement, Pôle Freemium de l’équipe OpenEdition (Cléo) dans le cadre de la journée d’étude du vendredi 7 juin 2013 “Chercheurs, éditeurs, professionnels de l’IST…ensemble vers l’Open Access » à l’Université Toulouse 2-le Mirail.

 

 

 

Françoise Gouzi, coordinatrice HAL-UTM

photoSete2Je suis Ingénieure d’études à l’Université Toulouse 2-Le Mirail depuis 2009, chargée d’Information Scientifique & Technique (IST) dans le service Direction en Appui à la Recherche DAR-UMS 838. D’abord chargée de valorisation et diffusion de la Recherche en SHS sur les Amériques, j’assure également depuis 2011 la coordination du portail HAL de l’Université  avec pour mission d’inciter les chercheurs, dans les laboratoires, à déposer leurs publications dans l’archive ouverte HAL. Correspondante IST de l’InSHS (CNRS) pour l’UMS 838 (Direction en Appui à la Recherche), je communique, oriente et accompagne divers acteurs de l’université (enseignants-chercheurs/étudiants, éditeurs, bibliothécaires) sur les principales évolutions liées à l’IST : libre accès et archives ouvertes, diffusion et édition électronique, évaluation de la Recherche et plus particulièrement, qualité éditoriale des revues scientifiques. Par ailleurs, je  dispense des formations en information-documentation dans le cadre des Etudes Doctorales et du département Info-Com de l’IUT A (Toulouse 3). Enfin, je suis membre des réseaux CorIST (InSHS), ADBS, Latindex (Mexique) et Redial (Réseau européen de documentation sur l’Amérique latine).

« Les Digital Humanities, un renouvellement des questionnements et des pratiques scientifiques en SHS-ALL ? »

digital humanities

Journée d’étude

Mardi 28 mai 2013, 9h-18h
Université Toulouse II-Le Mirail
Maison de la Recherche, salle D29

Apparu il y aura bientôt dix ans (2004), le terme de Digital Humanities (Humanités numériques) s’est aujourd’hui imposé comme une notion incontournable pour tout chercheur en Sciences Humaines et Sociales (SHS) et en Arts Lettres Langues (ALL). Bien que centrale,cette notion recouvre néanmoins des réalités plurielles et complexes et suscite un besoin constant de (re)définition, comme en témoignent les nombreux travaux scientifiques et les rencontres de professionnels et universitaires. Si l’on s’accorde à les définir a minima comme l’intersection des technologies numériques et des SHS-ALL, les Digital Humanities apportent de profonds changements qui ne se limitent pas à la simple transformation des supports et des formats. En effet, c’est la pratique même de la recherche, ainsi que les questionnements scientifiques et méthodologiques, qui se trouvent renouvelés par cette (r)évolution numérique. Ainsi, cette journée d’études a-t-elle pour objectif de poursuivre la réflexion sur les principales modifications induites par les Digital Humanities, à la fois dans nos pratiques les plus quotidiennes, les aspects juridiques et économiques de la recherche et, par extension, les schémas de sa diffusion et de sa valorisation. Elles modifient par ailleurs les pratiques bibliographiques (exploitations et valorisation des sources) et pédagogiques, ainsi que les modes de communication. De telles évolutions ne se font pas sans engendrer de nouvelles problématiques et sans esquisser de nouvelles limites, qu’il faut impérativement exposer afin d’en cerner les principaux enjeux.

Programme de la journée

http://dhutm.hypotheses.org/