Archives par mot-clé : chercheur

#DataGueule – Privés de savoir ?

« Dans le monde de la recherche scientifique, publier ses travaux est un passage obligé. Cela permet aux chercheuses et chercheurs de faire connaître leur travail mais aussi d’être identifié par leurs pairs et pourquoi pas d’obtenir un poste, à condition d’être publié dans les bonnes revues. Sauf que cette mécanique de publication – qui permettait à la base de faire circuler le savoir – est devenue une vraie chasse gardée économique : celle des éditeurs scientifiques. Quelques grands noms comme le néerlandais Elsevier ou le groupe Springer/Nature se partagent un marché juteux et privatisent au passage des travaux scientifiques la plupart du temps financés par des fonds publics. »

Réalisation : Julien Goetz, Sylvain Lapoix et Henri Poulain

Production : francetv nouvelles écritures, Premières Lignes Télévisions et Story Circus

Année : 2014

Pays : FRANCE

Formation HAL en novembre, URFIST de Toulouse

logourfistL’URFIST de Toulouse organise deux formations autour de HAL en novembre :

1/ « Déposer ses travaux dans HAL : modalités, procédures, valorisation », le 28 novembre, de 14h à 17h. Ce stage s’adresse aux chercheurs et aux doctorants qui souhaitent déposer dans HAL, en abordant la question des enjeux du dépôt ainsi que les procédures liées au dépôt.

2/ « Administration d’un portail HAL et gestion de collections » le 29 novembre de 9h30 à 17h. Ce stage s’adresse aux administrateurs d’un portail et/ou gestionnaire d’une collection.

Formateur : Bénédicte KUNTZIGER-PLANCHE (CCSD).

Inscriptions et informations : http://urfist.univ-toulouse.fr/formations/sessions-date

« Academia, ResearchGate… : réseaux sociaux académiques et visibilité du chercheur »

afficheLAAS_reseaux_sociaux Vous êtes enseignant-chercheur, chercheur, doctorant, professionnel de l’information. Vous avez déjà entendu parler d’Academia ou ResearchGate, voire vous les utilisez déjà pour trouver ou partager de l’information ? Cette formation vous permettra de répondre à vos questions et d’utiliser, ou non, ces réseaux à bon escient. Continuer la lecture de « Academia, ResearchGate… : réseaux sociaux académiques et visibilité du chercheur »

Vers un droit de l’open science ?

[Article initialement publié sur le blog Numeribib, et repris ici avec quelques modifications]

Le 15 octobre prochain, aura lieu à Toulouse, dans le cadre de la Novela, une Rencontre Interdisciplinaire de l’Académie des Sciences Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, à laquelle je participerai. Intitulée «Démarches Scientifiques : Le numérique bouleverse la donne», la rencontre se fixera pour enjeu d’analyser les impacts du numérique sur la démarche scientifique elle-même. Plusieurs acteurs du monde de la recherche en sciences « dures » ou en sciences humaines et sociales y participeront. Voici le fascicule provisoire de présentation de l’événement :

Continuer la lecture de Vers un droit de l’open science ?

Crise de l’édition scientifique : les chercheurs s’engagent

Capture cost of knowledge

Le monde de l’édition scientifique semble être en crise, mais de nombreuses mesures apparaissent dans le monde entier pour tenter d’en sortir.

Parmi celles-ci, en janvier 2012,une pétition en ligne « The Cost of Knowledge » est lancée par Timothy Gowers, détenteur de la médaille Fields en 1998. L’objet de cette pétition est de manifester contre les pratiques budgétaires mises en place par l’éditeur Elsevier qui sont considérées comme abusives et agressives. De manière plus générale, celle-ci témoigne d’un engagement  des chercheurs contre la crise de l’édition scientifique et l’importance de faciliter la libre circulation des savoirs.

Actuellement la pétition compte pas moins de 14 636 signatures. Pour la signer : cliquez-ici

Ateliers de formations au dépôt dans HAL – intérêt pour les responsables de revues de l’UT2J

miranda_1397485018269-jpgDes ateliers de formations au dépôt dans HAL ont été mis en place par Françoise Gouzi, chargée d’information scientifique et technique, (DAR – pôle IST, gestionnaire du portail HAL-UTM) et Chloée Fabre (DAR – pôle IST, coordinatrice EDR) pour l’ensemble des équipes de recherche de l’Université Jean Jaurès. Après un tour d’horizon des enjeux et du contexte du libre accès et des archives ouvertes, les enseignants-chercheurs sont invités à mettre en ligne sur HAL un ou plusieurs articles. Continuer la lecture de Ateliers de formations au dépôt dans HAL – intérêt pour les responsables de revues de l’UT2J

Des formations à l’écoute des usagers !

rr« J’ai participé, et même si je connaissais déjà bien HAL, j’ai pu me mettre à jour sur ses évolutions, et j’ai pu aussi déposer des documents et voir directement avec les animatrices mes erreurs, ou poser des questions auxquelles j’avais une réponse immédiate et claire. »

Témoignage de Halima Sahraoui, OCTOGONE, Université Toulouse 2-Le Mirail après un atelier de dépôt des publications sur la plateforme HAL animé par Françoise Gouzi et avec la participation de Michèle Perreaux.

Elle est Maître de Conférences, section 07-Linguistique et phonétique générales. Ses domaines et intérêts de recherche actuels : neuropsycholinguistique, cerveau et langage, processus d’encodage en production orale, pathologies du langage, acquisition des langues étrangères

« Atelier convivial, utile et efficace »

logo« Atelier convivial, utile et efficace. J’ai apprécié le caractère collaboratif des dépôts ainsi que l’aspect libre accès. La procédure ne me semble pas trop difficile à acquérir et à mémoriser. Une bonne surprise a été la découverte du service de veille. »

Témoignage de Manuel Pérez, doctorant au CLLE-LTC (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie « Laboratoire Travail et Cognition »), Université Toulouse 2-Le Mirail après un atelier de dépôt des publications sur la plateforme HAL animé par Françoise Gouzi et avec la participation de Michèle Perreaux.

Les réseaux sociaux scientifiques : état de la question

Social_NetworkLes réseaux sociaux (researchgate, academia.eu,…) à destination des chercheurs sont l’objet de nombreuses interrogations et font naître de nouveaux débats.

Pour y répondre, Odile Contat (Chargée d’études documentaires au InSHS-CNRS) propose un article à la manière d’une webographie. Mis à jour très régulièrement celui-ci permet de construire une véritable connaissance autour de cette thématique.

En complément de cet article, le témoignage de Christophe Benech ( Chargé de Recherche au CNRS et spécialiste en géophysique appliquée à l’archéologie) sur son utilisation de ces réseaux, nous en apprend davantage sur leurs fonctionnalités et les conditions légales d’utilisation.

 

 

Revues « prédatrices » : un danger pour les chercheurs !

Le documentaliste américain, Jeffrey Beall, a conçu le blog Scholarly Open Access où il établit une liste des revues « prédatrices ». Mise à jour très régulièrement, celle-ci recense actuellement plusieurs centaines de revues dans le but de mettre en garde les chercheurs.

Avec l’essor de l’Open Access qui favorise la diffusion de la science en la rendant accessible à tous gratuitement, certains éditeurs ont mis en œuvre une stratégie pour profiter de ce système. Il s’agit de faire payer les auteurs, afin que leurs articlesSing_generalwarning_1 soient publiés, accessible en libre accès tout en leur faisant la promesse d’une visibilité accrue de leurs travaux, le tout dans des délais extrêmement rapides.

Cependant, ces revues sont peu regardantes sur la qualité scientifique des futures publications, notamment à cause de nombreuses zones de flou (par exemple sur le comité éditorial,…). C’est ce que l’on appelle les revues « prédatrices ». Leur objectif est de profiter de la nécessité des chercheurs à publier et à assurer une certaine visibilité de leurs activités. Continuer la lecture de Revues « prédatrices » : un danger pour les chercheurs !