Archives par mot-clé : appel de Jussieur

Comment financer l’Open Access ? Un exemple local

Ilona Kuckuck, « Boutons en Bois », licence CC BY 2.0, https://flic.kr/p/qTMGW7

Pour donner une suite concrète à la signature de l’appel de Jussieu, il est nécessaire que les établissements et instances de l’enseignement supérieur de la recherche en général, se positionnent pour trouver des mécanismes de financement de l’open access (désabonnement à des bases ou bouquets sur budgets SCD, re-fléchage de budgets bibliothèque ou recherche, réponse uniquement à des appels à projets avec diffusion obligatoire des résultats en open access, …). Voici le récit ci-dessous d’une expérience locale ou comment décider de consacrer une part du budget d’un SCD au financement de modèles alternatifs.

L’instance de direction du SCD (le bureau) de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (spécialisée dans les disciplines SHS et ALL), sur la proposition du directeur du département du numérique, a  décidé d’utiliser une partie du budget 2018 dédié aux ressources numériques au financement d’actions de soutien à des modèles alternatifs de publication scientifique en libre accès. Il s’agit en l’occurrence de l’adhésion au nouveau modèle de financement Erudit négocié pour les membres du consortium Couperin et de l’adhésion/soutien financier au DOAJ et à SPARC Europe . Si on ajoute le renouvellement de l’abonnement UT2J à l’offre OpenEdition Journals via le groupement de commandes national nouvellement constitué, on arrive à environ 5 % du budget ressources numériques du SCD consacré au financement de modèles alternatifs.

Pour information, cela a été rendu possible grâce à des marges de manœuvre dégagées par le désabonnement à d’autres ressources, dont le rapport coût/usage se révélait trop élevé. Cela ne rentre pas complètement dans le cadre d’un storytelling idéal où on désabonne Elsevier ou un autre gros éditeur pour privilégier les modèles alternatifs favorables au libre accès, mais en tous cas cet argent a bien été sanctuarisé et utilisé pour le financement du libre accès et c’est cela qui importe.

#Maintenantonagit !