Archives de catégorie : Outils – Formations

Open access week UT2J jouons !

A l’occasion de l’open access week 2019 (21 au 27 octobre), l’université Toulouse – Jean Jaurès a décidé de proposer un jeu autour de HAL : Jeu HAL Fastoche.

Ce jeu de plateau pédagogique a été créé au sein du SCD de l’Université de Guyane par Marie Latour et Caroline Boiteux afin de permettre aux joueurs l’appropriation des grandes notions de l’Open Access, et d’ouvrir le débat sur les enjeux de celui-ci. Pour cela, les joueurs sont invités à réfléchir sur le fonctionnement de l’archive ouverte HAL, et sont initiés aux grandes étapes d’un dépôt avec la présentation des principaux types de métadonnées à remplir.

La formule mise en place était un café jeu animé par cinq collègues professionnels de l’IST et des bibliothèques du SCD (Service Commun de la Documentation) et de la DAR (Direction en Appui à la Recherche). Une permanence avec plateau jeu autour d’un café avait lieu toute la semaine entre midi et deux à la caféteria de la Maison de la Recherche de l’université.

En terme de participation, nous avons compté seulement 20 participants dont une majorité de doctorants mais sur des créneaux assez courts tous les jours. Cette expérience a été intéressante au niveau pédagogique et nous pourrions l’explorer probablement davantage au sein des formations HAL notamment ou d’autres évènements open access week.

Retour vers le Halathon INSA 2019

Au printemps dernier, se tenait à l’INSA de Toulouse un premier HALathon, organisé par Bib’INSA avec le soutien de la Direction de la Recherche, l’événement était organisé en collaboration avec plusieurs établissements du Groupe INSA.
Retour sur l’organisation et les résultats de cet événement, très prenant mais riche en expériences! Les résultats sont disponibles sur le site de Bib’INSA. Continuer la lecture de Retour vers le Halathon INSA 2019

Lancement du Pearltrees Toul’AO (GT veille)

Un troisième groupe de travail s’est constitué au sein de Toul’AO en 2019, le GT Veille. Ses objectifs ont été définis comme suivants :

  • Assurer une veille sur les questions de politiques autour de la science ouverte (national, européen, international) et d’évaluation de la recherche (pratiques éditoriales) ;
  • Assurer une veille sur les questions juridiques (droits d’auteurs, évolution LRN)
  • Assurer une veille sur les questions des métadonnées et des référentiels au niveau national et international (CasuHAL, ABES, Orcid, RNSR, …) ;
  • Assurer une veille sur le sujet des données de la recherche ;
  • Assurer une veille sur les outils de formation disponibles en lien avec la science ouverte : ressources nationales et internationales, expériences françaises et étrangères

Afin de mettre en avant les résultats de cette veille, nous nous sommes chargés de sélectionner un outil commun, en ligne et gratuit. Notre choix s’est porté vers Pearltrees, un service web de curation qui permet d’organiser, d’explorer et de partager des pages web, des images ou des documents. Dans ses fonctionnalités de base, Pearltrees est  gratuit. La capacité mémoire (1Go) et les fonctionnalités  semblent suffisantes pour maintenir un site sans cout supplémentaire.

Les “Perles” (liens ou documents) peuvent être classés dans des thématiques appelées “Collections”. L’arborescence de ces dossiers peut être très développée. L’alimentation est réalisée dans Pearltrees, mais peut aussi se faire au fil d’une navigation internet, grâce à un plugin firefox ou chrome : “Pearltrees Extension”. Des collections ou des perles vous sont également proposées en rapport avec vos centres d’intérêt, vous pouvez ensuite les intégrer à votre Pearltrees. C’est donc également une importante base de données interrogeable et dont les résultats sont échangeables et réutilisables au sein du site.

Pearltrees peut être consulté librement sans ouverture de compte. Pour l’alimenter, il faut être inscrit. Un compte permet aussi de s’intégrer à un réseau ou de s’abonner à un Pearltrees donné et de recevoir des notifications.

https://www.pearltrees.com/toulao31

Le pearltree Toul’AO est alimenté par les membres de Toul’AO inscrit à ce réseau – par invitation ou à leur demande. 12 collections ont été définies, contenant 102 perles (au 1er juillet 2019). Les thématiques représentées sont entre autres : Edition Ouverte, Référentiesl, Politique publique Science Ouverte, Questions juridiques, Intégrité Scientifique….

On peut noter que la collection “Supports formations” comporte une riche sélection d’éléments.

Nous mettrons à jour régulièrement les information du Pearltrees.

Contacts et suggestions :

philippe.eyraud@onera.fr,  hugues.samyn@univ-tlse2.fr

(Un grand merci à Chrystèle Galland-Mabic de nous avoir orienté vers Pearltrees,  et pour son efficace co-pilotage  du groupe Toul’AO)

 

Expertise Toul’AO : groupes Référentiel et Formation

Crédits : Benoît Colas, CPRS/UT2J

Toul’AO s’est structuré en plusieurs groupes de travail thématiques, afin de pouvoir avancer conjointement sur différents sujets. Cette année, l’accent a été mis sur les référentiels et la formation.

Chaque groupe a dû répondre à une commande, et rendre ses conclusions en réunion des directeurs de SCD (au niveau du site toulousain) le 10 mai 2019. Le travail se poursuit avec une mise en œuvre attendue, selon les différents sujets, à plus ou moins longue échéance.

Groupe Référentiel 

Le groupe Référentiel est composé de quatre personnes, représentant les établissements ISAE-Supaéro, UT1, IMT Mines Albi, et UT3. Il reflète donc une palette variée d’outils (OATAO, Toulouse 1 capitole Publications, HAL IMT Mines Albi) et de situations au regard des archives ouvertes.

Son objectif était de répertorier et comparer les référentiels existants, à la fois pour les personnes et les structures, puis d’étudier les interconnexions possibles avec une archive ouverte institutionnelle. Par ailleurs, un avis consultatif a été demandé au GT Référentiel concernant l’opportunité de participer à l’adhésion consortiale à ORCID, portée par Couperin au niveau national. 

De nombreuses questions posées en amont ont orienté le travail du groupe : un référentiel pour qui ? Quels usages ? Quelles spécificités ? Dans quel contexte ?

Une fois le périmètre délimité, des critères « métier » ont pu être posés. En premier lieu, il apparaît que les référentiels, plus que n’importe quel autre outil bibliographique, nécessitent des données d’un fort niveau qualitatif, ainsi qu’une mise à jour régulière. La première conclusion du GT a donc été de favoriser un outil sur lequel les bibliothécaires/documentalistes puissent prendre la main de manière directe et pérenne. Après étude de quatre référentiels de différentes portées (AuréHAL, ORCID, ScopusAuthorID, IdRef), l’outil le plus adapté nous semble être IdRef, un outil professionnel public avec un contrôle systématique, et exposant des données de qualité et sous licence Etalab.

Toutefois, un seul référentiel ne peut répondre à tous les usages posés par le contexte actuel de l’ESR. Pour répondre à la volonté de visibilité internationale  et en application du Plan national pour la Science Ouverte, il semble indispensable d’approfondir le travail du groupe concernant le référentiel ORCID, en établissant dans un premier temps une cartographie plus complète de la présence des chercheurs des différents établissements du réseau de l’Université de Toulouse dans ce référentiel.

Groupe Formation

Le groupe Formation est composé de six personnes, représentant les établissements UT2J, INU Champollion, LAAS-CNRS, INSA, ENAC et URFIST Occitanie. Cette composition variée reflète les différents types de structures présentes dans le réseau et les disparités de moyens consacrés à la formation à la science ouverte.

Son objectif actuel est double : recenser les formations actuelles à la science ouverte proposées par les différents établissements via les services documentaires, écoles doctorales, École des docteurs et URFIST Occitanie à destination des doctorants et chercheurs du site à travers une cartographie  ; alimenter un espace de partage de supports de formation sur l’Intranet du SICD et le Pearltrees du réseau en pointant vers des supports de formation existants sur la science ouverte. Cette cartographie portera sur les formations dispensées en 2018 pour identifier de nouveaux besoins en formation en fonction des établissements et des disciplines et permettre de lancer un appel pour identifier des formateurs potentiels sur les thématiques de formation non couvertes à l’heure actuelle. Ce sera également l’occasion de contacter les autres structures présentes sur le site toulousain mais non membres du réseau Toul’AO pour avoir la vue la plus exhaustive possible des formations proposées en 2018. Le résultat de cette cartographie pourra être envoyé aux membres du collège Compétences et formation du CoSO.

L’espace de mutualisation des supports permettra aux formateurs du réseau de pouvoir échanger et potentiellement co-construire des formations. Dans un second temps, une orientation pourra être prise en direction des Open badges pour « labelliser » les formations à la science ouverte proposées par les établissements membres de l’Université de Toulouse Midi-Pyrénées.


A la recherche du postprint perdu

[Billet publié initialement sur le blog Numeribib]

C’est parfois avec des idées simples qu’on fait progresser une grande cause. L’équipe qui œuvre au projet “Open Access Button” vient d’en donner une éclatante illustration, en annonçant le 21 novembre, la mise en ligne d’un tutoriel (en cours de finalisation) expliquant aux chercheurs comment récupérer leurs postprints en se loguant sur les plateformes d’outils d’édition : Editorial Manager, ScholarOne, eJournal Press, etc. Le tutoriel est dénommé Direct2AAM, AAM étant l’acronyme de “Author Accepted Manuscript”.

Continuer la lecture de A la recherche du postprint perdu

Peer Community in

Peer Community in (PCI) est une organisation scientifique française à but non-lucratif et une plateforme open access innovante développée par Denis Bourguet, Benoit Facon et Thomas Guillemaud (INRA). Elle a pour but de créer des communautés spécifiques de chercheurs capables d’évaluer gratuitement dans leur champ disciplinaire des “pre-prints” (c-a-d, des articles non publiés et déposés en libre accès sur des plateformes d’archives ouvertes comme arXiv.org ou bioRxiv.org). De nombreux journaux ont déclaré leur intérêt aux PCI et les instances d’évaluation (ANR, HCERES, …) soutiennent également cette démarche.

Continuer la lecture de Peer Community in

Etre vu pour être lu : l’OAW à Montpellier

Une série d’interviews autour de la visibilité et de l’identité numérique du chercheur.

Le groupe OALR (Open Access Languedoc Roussillon), en partenariat avec la CIST Agropolis (Commission Information Scientifique & Technique) et la MSH-Sud, organise une journée d’étude dans le cadre de l’Open Access Week : “Être vu pour être lu : l’open access pour renforcer votre identité numérique de chercheur”,  le 14 novembre 2018 dans les locaux de la Comue LR-Universités.
En savoir plus

Débuter dans les archives ouvertes…quelques “trucs”

Voici un billet publié sur le site de Unlocking Research de l’Université de Cambridge pour ceux qui débutent en tant que responsable des archives ouvertes. Le UK Council of Research Repositories a posé deux questions à ses membres :

  • Qu’auriez-vous aimé savoir avant de débuter en tant que responsable d’archive ouverte ?
  • Quels sont les trois conseils que vous donneriez à un débutant dans le domaine ?

Valorisation de la recherche et IST : l’URFIST Occitanie fait sa rentrée !

Le programme des formations proposées par l’Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique (URFIST) Occitanie, vient de sortir pour le premier semestre 2018-2019. Voici les thématiques abordées :

  • la veille et la recherche d’informations scientifique (Légifrance, les Archives du web, Twitter),
  • l’exploitation et la gestion des données de la recherche (Zotero, ISTEX, DMP Opidor),
  • la conception de documents scientifiques (Photoshop, InDesign, LateX)
  • la valorisation de la recherche (Archives Ouvertes, réseaux sociaux, optimisation du référencement sur le web)
  • la compréhension des enjeux et des modalités d’évaluation de la recherche (bibliométrie)
  • le paysage de l’information scientifique et technique (écosystème des publications, gouvernance du web)

Pour vous inscrire et connaître le détail des stages et les nouveaux stages, rendez-vous sur la plateforme Sygefor.

Les formations se déroulent généralement dans les locaux de la Maison de la Recherche et de la Valorisation (métro “Faculté de Pharmacie”).

Les stages sont gratuits pour les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche et de l’innovation, de l’éducation nationale, les doctorants et les étudiants en Master 2.

Contact URFIST Occitanie : urfist@univ-toulouse.fr

Open Access et Sciences de l’ingénieur

Dans le cadre du déploiement de sa plateforme HAL, l’INSA de Toulouse organise le 14 juin, une matinée consacrée à la question de l’Open Access dans les sciences de l’ingénieur.

Quatre interventions ponctueront la matinée pour :

  • Aborder la question des réseaux sociaux de chercheurs,
    Emilie Brunet, chargée de ressources documentaires, IRD  
  • Connaître les possibilités de dépôts de ses brevets,
    Jean-Marie Rigaud et Carole César, Toulouse Tech Transfer
  • Avoir un retour d’expérience d’un laboratoire (l’ICA) qui passe ses publications sous HAL,
    Jean-José Orteu, ICA Albi
  •  Être au fait des droits permis par la loi pour la République Numérique sur ses publications en Open Access.
    Michel Fraysse, UT1

Chercheurs, juriste, documentalistes échangeront avec la salle sur vos problématiques et vos interrogations .

Programme complet et inscription (gratuite mais obligatoire) : http://bib.insa-toulouse.fr/fr/journee_oa.html

Et suivez l’actualité de l’Open Access sur notre compte @BibinsaScience

Journées casuHAL 2018 : République numérique et archives ouvertes

Cette année, les journées CASUHAL auront pour thème  : Science ouverte, république numérique et archive ouverte : quoi de neuf ?

CASUHAL2018 : ce micro-événement vise à réunir la communauté scientifique (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) cible de cette nouvelle loi et les professionnels de l’Information Scientifique et Technique impliqués dans sa mise en œuvre, notamment à travers l’archive ouverte HAL.

Et les journées CasuHAL sur Twitter :  .

Réécouter les présentations (ScanR, Conditor, IdRef).

Continuer la lecture de Journées casuHAL 2018 : République numérique et archives ouvertes

Dépôt simplifié sur HAL : ce qui marche

http://pxhere.com/fr/photo/606745, licence CC0 Domaine public

A signaler ! Le billet posté par CasuHAL sur les huit bonnes raisons d’apprécier le dépôt simplifié dans HAL. On retiendra donc :

 

 

  1. C’est rapide
  2. Les données sont récupérées automatiquement
  3. Un seule affiliation auteur suffit (Mais attention, il est préférable dans un souci de maintien de la qualité des métadonnées, de renseigner tous les auteurs et leurs affiliations.)*
  4. Toutes les informations sont sur une seule page
  5. Formulaire à la carte
  6. Je dépose dès la publication
  7. Glissez-déposez
  8. Mon affiliation préférée

* Plus besoin d’affilier les 43 auteurs de ma collaboration internationale : désormais il suffit qu’un seul des auteurs soit affilié pour que le dépôt puisse être validé. Mais renseigner tous les auteurs de la publication reste nécessaire !

Module statistiques HAL ….ça bouge

Vous trouverez sur le blog du CCSD les résultats de l’enquête sur les besoins en statistiques menée auprès des administrateurs de portail. Une priorité des développements HAL pour 2018 concerne la refonte du module de statistiques. Cela englobe l’amélioration des performances, celle de la fiabilité des indicateurs, l’ergonomie de l’interface d’interrogation et l’exploitation des résultats. Continuer la lecture de Module statistiques HAL ….ça bouge

Panorama des identifiants personnes et structures

Dans le cadre du dispositif de formation continue de l’ABES “J.e-cours”, le cours proposé le 05-04-2018 avait pour thème : “le panorama des identifiants Personnes & Structures” (notamment celles impliquées dans l’enseignement supérieur et la recherche française).

Vous pouvez désormais accéder au tutoriel en ligne. Support de formation PDF.

***

Le prochain J.e-cours* de l’ABES aura pour thème les exports de STAR vers TEL, le jeudi 17 Mai de 11h à 12h.

Description : L’application nationale STAR propose un export du fichier de thèse et de ses métadonnées vers la plateforme TEL du CCSD. Ce J.e-cours est consacré à cette fonctionnalité et sera l’occasion d’aborder les modalités techniques des fonctions d’export de STAR vers TEL ainsi que les contraintes spécifiques qui la régissent.

Public : Coordinateurs Thèses, Correspondants STAR et membres de CasuHAL.

Intervenant : Olivier Cian, responsable de l’application STAR (service des Thèses).

Inscrivez-vous.

Attention : le nombre de places est limité à 100 participants.

* Un J.e-cours est une session de formation à distance en direct d’une heure, composée d’une présentation suivie d’échanges avec les participants. Elle est enregistrée et ensuite diffusée sur la plateforme d’autoformation de l’ABES.