Tous les articles par Françoise Gouzi

Journées casuHAL 2018 : République numérique et archives ouvertes

Cette année, les journées CASUHAL auront pour thème  : Science ouverte, république numérique et archive ouverte : quoi de neuf ?

CASUHAL2018 : ce micro-événement vise à réunir la communauté scientifique (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) cible de cette nouvelle loi et les professionnels de l’Information Scientifique et Technique impliqués dans sa mise en œuvre, notamment à travers l’archive ouverte HAL. Continuer la lecture de Journées casuHAL 2018 : République numérique et archives ouvertes

Module statistiques HAL ….ça bouge

Vous trouverez sur le blog du CCSD les résultats de l’enquête sur les besoins en statistiques menée auprès des administrateurs de portail. Une priorité des développements HAL pour 2018 concerne la refonte du module de statistiques. Cela englobe l’amélioration des performances, celle de la fiabilité des indicateurs, l’ergonomie de l’interface d’interrogation et l’exploitation des résultats. Continuer la lecture de Module statistiques HAL ….ça bouge

L’activité des reviewers (Publons) : témoignages de chercheurs

Dans le cadre de la journée d’étude du 27 mars 2018 « Le peer review à l’ère de l’open science : enjeux et évolutions » (consulter les supports ; consulter les tweets) organisée par l’Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique de Bordeaux, une table-ronde a été dédiée à la question de la reconnaissance et de la valorisation de l’activité des reviewers et notamment via l’utilisation de Publons. Continuer la lecture de L’activité des reviewers (Publons) : témoignages de chercheurs

Panorama des identifiants personnes et structures

Dans le cadre du dispositif de formation continue de l’ABES « J.e-cours », le cours proposé le 05-04-2018 avait pour thème : « le panorama des identifiants Personnes & Structures » (notamment celles impliquées dans l’enseignement supérieur et la recherche française).

Vous pouvez désormais accéder au tutoriel en ligne. Support de formation PDF.

***

Le prochain J.e-cours* de l’ABES aura pour thème les exports de STAR vers TEL, le jeudi 17 Mai de 11h à 12h.

Description : L’application nationale STAR propose un export du fichier de thèse et de ses métadonnées vers la plateforme TEL du CCSD. Ce J.e-cours est consacré à cette fonctionnalité et sera l’occasion d’aborder les modalités techniques des fonctions d’export de STAR vers TEL ainsi que les contraintes spécifiques qui la régissent.

Public : Coordinateurs Thèses, Correspondants STAR et membres de CasuHAL.

Intervenant : Olivier Cian, responsable de l’application STAR (service des Thèses).

Inscrivez-vous.

Attention : le nombre de places est limité à 100 participants.

* Un J.e-cours est une session de formation à distance en direct d’une heure, composée d’une présentation suivie d’échanges avec les participants. Elle est enregistrée et ensuite diffusée sur la plateforme d’autoformation de l’ABES.

Le DOAJ invité des journées du réseau Mir@bel 2018

Dans le cadre de la 7ème assemblée générale du réseau Mir@bel, réseau développant un outil collaboratif de veille sur les revues,  Tom Olijhoeck (éditeur en chef, Directory of Open Acess JournalsDOAJ) est invité à intervenir sur : « Promouvoir l’open access pour une science ouverte ».

L’intervention se déroulera le lundi 4 juin 2018 de 17h à 18h30 à l’École des haute études en sciences sociales (EHESS, Amphithéâtre François-Furet,105 boulevard Raspail, 75006 PARIS).

L’entrée est libre et ouverte à tous.
Pour de plus amples informations : contact@reseau-mirabel.info

HAL pour des projets de recherche…ça pousse !

Franek N, « Rue Michelet, Suresnes », licence CC BY-NC-ND 2.0, https://flic.kr/p/TCvUjo

C’est bientôt le printemps et voici trois nouvelles collections HAL de projets de recherche qui ont vu le jour ces derniers mois. Les porteurs de projets,  des chercheurs et enseignants-chercheurs de l’université Toulouse Jean-Jaurès (SHS et ALL), ont suivi un atelier  HAL, seuls ou accompagnés de certains de leurs collaborateurs, « Créer une collection HAL : projets de recherche, réseaux scientifiques, groupes de travail, … » pour donner de la visibilité aux résultats scientifiques de leur projet respectif. Continuer la lecture de HAL pour des projets de recherche…ça pousse !

Comment financer l’Open Access ? Un exemple local

Ilona Kuckuck, « Boutons en Bois », licence CC BY 2.0, https://flic.kr/p/qTMGW7

Pour donner une suite concrète à la signature de l’appel de Jussieu, il est nécessaire que les établissements et instances de l’enseignement supérieur de la recherche en général, se positionnent pour trouver des mécanismes de financement de l’open access (désabonnement à des bases ou bouquets sur budgets SCD, re-fléchage de budgets bibliothèque ou recherche, réponse uniquement à des appels à projets avec diffusion obligatoire des résultats en open access, …). Voici le récit ci-dessous d’une expérience locale ou comment décider de consacrer une part du budget d’un SCD au financement de modèles alternatifs.

L’instance de direction du SCD (le bureau) de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (spécialisée dans les disciplines SHS et ALL), sur la proposition du directeur du département du numérique, a  décidé d’utiliser une partie du budget 2018 dédié aux ressources numériques au financement d’actions de soutien à des modèles alternatifs de publication scientifique en libre accès. Il s’agit en l’occurrence de l’adhésion au nouveau modèle de financement Erudit négocié pour les membres du consortium Couperin et de l’adhésion/soutien financier au DOAJ et à SPARC Europe . Si on ajoute le renouvellement de l’abonnement UT2J à l’offre OpenEdition Journals via le groupement de commandes national nouvellement constitué, on arrive à environ 5 % du budget ressources numériques du SCD consacré au financement de modèles alternatifs.

Pour information, cela a été rendu possible grâce à des marges de manœuvre dégagées par le désabonnement à d’autres ressources, dont le rapport coût/usage se révélait trop élevé. Cela ne rentre pas complètement dans le cadre d’un storytelling idéal où on désabonne Elsevier ou un autre gros éditeur pour privilégier les modèles alternatifs favorables au libre accès, mais en tous cas cet argent a bien été sanctuarisé et utilisé pour le financement du libre accès et c’est cela qui importe.

#Maintenantonagit !

 

Le réseau Toul’AO : nouvelle visibilité et ancrage institutionnel

Depuis septembre 2017, le réseau Archives ouvertes Toulouse a changé de nom : Toul’AO (pour Toulouse Archives Ouvertes) et s’inscrit dorénavant durablement dans le paysage institutionnel toulousain. En effet, le réseau est rattaché officiellement au réseau des bibliothèques de Toulouse (SICD) de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP) et devient un groupe de travail à part entière (GTAO) aux côtés d’autres groupes thématiquesl impliquant toutes les bibliothèques du site. Ceci marque de fait, par les différents acteurs du site (UFTMiP, établissements et structures de recherche impliquées dans Toul’AO) la légitimation et la reconnaissance du travail accompli par les professionnels du réseau depuis ses débuts (notamment avec le colloque OpenEval, Toulouse, octobre 2016). Voir la feuille de route et les membres du groupe « Toul’AO », SICD/UFTMiP.

Par ailleurs, à l’occasion de l’attribution d’un ISSN 2552-5298 pour le carnet en 2017 et de l’ajout au catalogue Open Edition, il a été décidé de refaire le bandeau en y intégrant le nom du réseau « Toul’AO ».

Comment financer la science ouverte ?

Source : licence CC0, https://pixabay.com/photo-2724241/

Proche de ce que propose l’appel de Jussieu dans son point 5 « Les investissements dans le développement d’outils open source sur lesquels reposent ces pratiques innovantes doivent être multipliés et coordonnés », voici deux exemples d’organisation financière en bibliothèque universitaire et de coalition pour passer d’une logique d’acquisition à une logique d’investissement pour la science ouverte. Source : blog de Marlène Delaye, bibliothécaire à Aix Marseille Université (AMU), billet « 2,5% et plus » .

1er exemple :
David Lewis, directeur des BU de l’Indiana University – Purdue University Indianapolis, propose dans le texte « The 2,5% Commitment » de financer une infrastructure commune, nécessaire pour soutenir la science ouverte, en demandant aux bibliothèques d’y consacrer 2,5% de leurs budgets. Elle comprendrait, au minimum, les contributions des établissements :
1. Aux projets de logiciels libres qui sous-tendent les initiatives d’open science : Dspace,  Fedora, Hyku, OJS, ArchiveSpace, Islandora…
2. Aux archives disciplinaires : ArXiv, bioRxiv, ou the Humanities Commons
3. Aux grosses bases de données hébergeant des contenus ouverts comme HathiTrust ou l’Internet Archive
4. Aux outils, de Wikipedia à VIVO, en passant par l’Open Access Button ou Unpaywall
5. Aux organisations de conservation telles que le Digital Preservation Network ou l’Academic Preservation Trust
6. Aux ressources éducatives libres telles qu’OpenStax
7. Aux organisations qui soutiennent ces développements, comme DuraSpace, le Center for Open Science, le Public Knowledge Project, l’Open Texbook Network, Impactstory, Orchid, ou Creative Commons
8. Aux organisations de promotion telles que SPARC
[]
2ième exemple :
Rappelons aussi l’initiative de SCOSS, Sustainability Coalition for Open Science Services, un projet impulsé par plusieurs associations de soutien à l’open access et d’associations de bibliothèques. Le principe est assez simple : chaque année, les structures proposant des services en faveur de la science ouverte peuvent candidater pour être éligibles à un financement mutualisé. 2 projets sont sélectionnés par session, que les institutions choisissent de financer selon un barème défini à l’avance ; un genre de crowdfunding institutionnel, en somme. Cette année, Sherpa/Romeo et le DOAJ ont été sélectionnés, soutenez-les !.

 

Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Au niveau du site toulousain, l’UFTMiP ainsi que l’INPT ont signé le mois dernier l’Appel de Jussieu pour la science ouverte et la bibliodiversité aux côtés d’une trentaine d’autres établissements et structures de recherche français dont la CPU et le CNRS.

Continuer la lecture de Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Peer Community in

Le  “Peer Community in” (PCI) est une organisation scientifique à but non-lucratif ayant pour but de créer des communautés spécifiques de chercheurs capables d’évaluer gratuitement dans leur champ disciplinaire des documents « preprints » (c-a-d, articles non publiés et déposés en libre accès sur des plateformes d’archives ouvertes comme arXiv.org ou bioRxiv.org.

Continuer la lecture de Peer Community in

AllEnvi et AvieSan soutiennent les preprints

Les alliances AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement) et AvieSan (Alliance pour les sciences de la vie et de la santé) et l’ensemble de leurs membres déclarent reconnaître le preprint comme une forme recevable de communication scientifique. Elles invitent les instances d’évaluation et de financement de la recherche à adopter une politique similaire et à reconnaître les preprints comme des contributions au progrès scientifique. Continuer la lecture de AllEnvi et AvieSan soutiennent les preprints

Revues.org devient OpenEdition Journals

Le portail OpenEdition grandit et se développe largement en Europe et au-delà. Dans ce contexte, OpenEdition Journals succèdera à Revues.org en décembre 2017.

Pourquoi OpenEdition Journals ?

Le passage de Revues.org à OpenEdition Journals répond au besoin de renforcer la visibilité internationale de notre plateforme historique qui s’enrichit constamment de contenus multilingues tout en préservant la dominante francophone du catalogue.

Cette démarche s’intègre également dans un projet de modernisation technique de la plus ancienne des plateformes d’OpenEdition, créée en 1999. Une version responsive et plus ergonomique, attendue pour 2018, offrira une expérience de l’utilisateur améliorée, notamment sur les supports mobiles.

Calendrier :

Fin 2017

  • Nouveau nom de domaine : journals.openedition.org.
  • Nouvelle URL des sites des revues. Une redirection automatique sera mise en place pour toutes les revues. Vous allez recevoir prochainement la nouvelle configuration EZproxy, qui sera simplifiée grâce à ce changement. Par exemple, dans le cas de la revue Sociologie du travail, sdt.revues.org deviendra journals.openedition.org/sdt.

2018

  • Évolution de la maquette des sites des revues : passage à une version responsive, s’adaptant aux différentes tailles d’écran des supports de lecture numériques.
  • Nouvelle ergonomie.

2019

  • Évolution progressive de l’infrastructure technique.

  • Intégration de nouveaux services et fonctionnalités.

 

 

Directive européenne « Copyright » : enjeux et mobilisation

Sébastien Bertrand, CC BY 2.0
https://flic.kr/p/7ZRenG

Dans une lettre ouverte aux membres de la Commission des affaires juridiques du Parlement européen, l’association SPARC Europe et les principales associations européennes du domaine de l’enseignement et de la recherche mettent en garde contre les risques de dérives de la directive « Copyright ». Elles souhaitent un engagement ferme de l’Union en faveur de l’Open Science et de l’Open Access. Lire le communiqué sur le site Couperin. Continuer la lecture de Directive européenne « Copyright » : enjeux et mobilisation

7e journées du réseau Medici : édition, référencement et Open Access

Organisées en partenariat avec le réseau Mir@bel, ces septièmes journées de formation du réseau Médici se dérouleront du 9 au 11 octobre 2017 à la MSH de Dijon. Trois journées de discussions, ateliers et échanges entre éditeurs, professionnels de l’IST, enseignants-chercheurs autour des questions de la diffusion, du référencement, et des enjeux et impacts de la loi pour une République numérique sur l’édition scientifique.

Deux tables rondes principales  :

  • Éditer, publier : ce que la loi numérique va changer
  • Référencer et documenter : quel écosystème pour les revues et collections ?

Et des ateliers :

  • Accessibilité
  • Bonnes pratiques de l’édition numérique
  • Diffusion
  • Équilibre financier compte d’exploitation
  • Référencement Mir@bel
  • Zotero

Medici est un réseau interdisciplinaire des métiers de l’édition scientifique publique

Suivre les journées sur Twitter : #medici2017. Le site web des journées : https://medici2017.sciencesconf.org/

Et bientôt … le lien vers la rediffusion de l’enregistrement des trois journées pour ceux qui ne pourront pas y assister.