Barometre de la Science OUVERTE Appliqué à l’ONERA

Le baromètre de la Science Ouverte permet d’obtenir un ensemble d’indicateurs sous forme graphique concernant l’accès ouvert aux publications. Il a été développé en 2019 par le MESRI  pour des données nationales, puis adapté par l’Université de Lorraine en 2020. Le code informatique est aménageable par tout établissement ou organisme de recherche.  Nos collègues de l’IMT Mines Albi en ont produit une version pour 2019.

C’est au tour de l’ONERA de présenter sa déclinaison du baromètre Science Ouverte réalisée par sa Direction de l’Information Scientifique et Technique, et ce pour 2020. Quelques rappels : Seules les publications disposant d’un DOI peuvent être prises en compte par ce baromètre : articles, communications à congrès avec actes, chapitres de livres. Le code permet de récupérer les DOI des publications ONERA à partir de trois sources (HAL, SCOPUS et Web of Science). Ces DOI sont enrichis de métadonnées bibliographiques, auxquelles sont ajoutées celles concernant l’ouverture des publications, puis des thématiques scientifiques.

Voici les résultats de cette démarche pour la production scientifique nationale de l’ONERA*.  On y note un taux d’ouverture des publications de 83% avec une augmentation continue depuis 2016. Cela illustre l’engagement de l’organisme en faveur de l’accès ouvert depuis 2014 avec l’ouverture du portail HAL-ONERA jusqu’à début 2022 et la rédaction d’une charte portant plus largement 4 engagements forts en faveur de la science ouverte.

 

 

 

 

(*) L’ONERA est un organisme de recherche national présent sur plusieurs site, dont deux en région Occitanie : Toulouse et le Fauga-Mauzac pour un effectif de près de 500 personnes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.