AAP Couperin – “COUP de TONER SUR LA SCIENCE OUVERTE”

Un projet de vidéos humoristiques sur la Science Ouverte

Lauréats de l’appel à projet Couperin Science ouverte 2019, l’Université Toulouse Capitole et l’URFIST Occitanie se sont lancés dans le projet retenu de conception et réalisation de quatre mini-vidéos humoristiques sur la Science ouverte, portant sur les thématiques suivantes :

De septembre à décembre 2019, un comité de pilotage composé du service commun de documentation, le service audiovisuel, le VP numérique UT1 et l’URFIST Occitanie est alors mis en place. La première étape est de définir les messages à véhiculer dans chacune des vidéos avec pour objectif de déconstruire les préjugés des chercheurs autour de la Science Ouverte, de susciter le débat et de pouvoir les utiliser dans le cadre des formations doctorales.

En janvier 2020, un étudiant du Parcours réalisation de l’ENSAV de Toulouse est mis à contribution pour élaborer les scénarios et nous proposer ce qui va devenir la mini-série « Coup de toner sur la Science ouverte ». Les scénarios sont ensuite envoyés en relecture pour avis à des membres de la communauté scientifique universitaire puis validés en interne par l’ensemble des partenaires.

Un projet à l’épreuve du COVID-19

Le tournage est planifié pour le mois d’avril 2020 avec casting et recrutement des trois acteurs principaux, accord de prêt du photocopieur star de la série, lieu de tournage, etc.

A partir du 17 mars 2020, ce projet comme beaucoup d’autres subit un coup d’arrêt et obtient un report de livraison de la part de Couperin pour octobre 2021.

A l’automne 2020, le projet a repris avec une réévaluation budgétaire et de nouvelles dates de tournage planifiées du 21 au 27 février 2021.

Un tournage en bibliothèque universitaire

Transformer un espace de bibliothèque en plateau de tournage n’est pas une mince affaire. Plus d’une semaine de préparation avec des éléments de décor à (re)penser, notamment organiser les étagères de livres de manière plus graphique (rassurez-vous, aucun livre n’a été maltraité pendant le tournage et tous les livres ont retrouvé leur place originelle).

Un plateau de tournage nécessite de penser les prises de vue, la lumière, le son, la régie, de définir des espaces précis pour les figurants, entreposer le matériel, des loges pour les acteurs, une loge de maquillage, un espace dédié au protocole sanitaire COVID, des espaces repas, pauses café, etc.

Vivre pendant une semaine au rythme d’un tournage signifie de suivre à la lettre chaque jour sa « feuille de service » avec les horaires et indications minutées pour tenir le planning de la journée. Tout doit être coordonné et pensé en amont pour optimiser les temps de prises et les réglages nécessaires entre les épisodes.

Finalisation du projet

Une fois le tournage terminé, le travail de montage, mixage, effets spéciaux, rajout du générique et d’une musique de fond est colossal. Un making-off est mis en ligne, une affiche déclinée en carte postale de remerciements envers les différents partenaires est réalisée, les vidéos sont envoyées à Couperin le 26 octobre et une première de projection organisée le 15 novembre à la bibliothèque Arsenal UT1.

Il est donc temps pour nous de remercier tous les partenaires, dont la collaboration inter-métiers et inter-services a été indispensable pour assurer la réussite du projet. Nous en profitons bien évidemment pour remercier Couperin de cet appel à projet qui nous a permis de nous lancer dans cette belle aventure humaine, bien loin de notre zone de confort habituelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.