« Qui a peur de l’open access? »

I love OAEn juillet dernier, la Commission européenne a émis une recommandation afin d’encourager le libre accès aux résultats de la recherche dans le but de rendre plus visible et plus accessible la recherche européenne. Une telle démarche a déjà été lancée en Amérique Latine avec des initiatives comme Scielo et Redalyc (plateformes de revues en libre accès) qui remportent un large succès et qui modifient le paysage mondial de l’édition scientifique.
En France certains acteurs de l’édition de revues en sciences humaines et sociales (SHS) ont manifesté leurs craintes face au libre accès et face à un modèle économique qu’ils considèrent fragile. Des craintes qui semblent infondées et qui pourraient être lourdes de conséquences si les SHS restaient à l’écart du mouvement du libre accès car « la circulation des savoirs est aujourd’hui plus que jamais un enjeu de société ». Le savoir est fait pour être diffusé, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche doivent en avoir pleinement conscience et s’y impliquer.

Source : « Qui a peur de l’open access?« , Le Monde.fr, 20.03.2013


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *