Amsterdam Call for Action : focus sur une rénovation des systèmes d’évaluation

logo openscienceCe  plan d’action d’Amsterdam sur l’innovation en matière de science ouverte aussi appelé Amsterdam Call for Action on Open Science, est le résultat d’une conférence qui a eu lieu à Amsterdam ‘Open Science
– From Vision to Action’ organisée par la présidence néerlandaise européenne, les  4 et 5 avril 2016. Deux objectifs importants au niveau européen ont été formulés pour 2020 :

  • Libre accès total pour toutes les publications scientifiques. Cela implique un engagement fort et pourrait être accéléré notamment grâce à de nouveaux modèles de publication ;
  • Une approche fondamentalement neuve en termes de réutilisation optimale de données de la recherche. Le partage et la gestion de données sont les approches par défaut pour toute la recherche financée sur fonds publics. Ceci impliquera la mise en place de définitions, normes et infrastructures.

Pour atteindre ces objectifs, une politique d’accompagnement est indispensable :

  • Nouveaux systèmes d’appréciation, promotion et d’évaluation de la recherche : élaborer de nouveaux systèmes qui prennent vraiment en compte les processus de création de la connaissance ainsi que l’impact de la recherche scientifique sur la science et la société en général, y compris l’économie, impliquant ainsi le développement d’une science citoyenne. Voir pages 8 et 9 du Call for Action.
  • Alignement de politiques et échange de bonnes pratiques : les pratiques, activités et politiques devraient pouvoir s’aligner, les bonnes pratiques et l’information devraient être partagées. Cela conduirait à davantage de clarté et articulation entre les acteurs concernés et aiderait à la mise en place d’actions concertées. Ce processus devrait être accompagné de contrôles et bilans réguliers.

Le document expose ensuite 12 actions concrètes qui contribueront à une transition vers une science ouverte. La  méthodologie utilisée est hyper didactique : exposé du problème, solution, action concrète et effets positifs attendus.

Chaque item contient des actions concrètes pouvant être immédiatement réutilisées par les États membres, la Commission Européenne et les parties prenantes (agences de financement de la Recherche et organisations de performance de la Recherche, incluant chercheurs, bibliothèques, personnel d’appui et, éditeurs).

Voir aussi le site de Pasteur 4 OA (Open Access Policy Alignment Strategies for European Union Research).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *