Réseaux sociaux académiques versus Archives Ouvertes

Réseaux sociaux « Est-il éthiquement et politiquement comparable de déposer et diffuser une publication sur des réseaux sociaux de chercheurs ou dans une archive ouverte institutionnelle (type HAL ou ORBi), comme bien des chercheurs semblent le penser ? » Rachel Gliese tente de répondre à cette question dans un article publié le 3 novembre 2015 sur le blog Gaïa Universitas. Elle y relaie de manière précise les objectifs commerciaux des plateformes privées telles que Academia.edu et ResearchGate.net

En effet, selon les termes mêmes de Richard Price, PDG d’Academia.edu : « Le but est de fournir des données de tendance à des entreprises de recherche et développement pour leur permettre d’améliorer la pertinence de leurs décisions de 10 à 20 %. Le type d’algorithmes que recherchent les compagnies de R&D, sont des « indicateurs de tendance » des papiers les plus en vue, analogue à l’algorithme des « trending topics » de Twitter. Un tel algorithme peut permettre de connaitre quels sont les papiers qui ont le plus d’impact dans un domaine donné, dans les dernières 24h, semaine ou mois, ou sur n’importe quelle période et de vendre cette information. Plus de mille milliards de dollars par an sont consacrés à des dépenses de Recherche et Développement : plus de 200 milliards de dollars dans la recherche publique et plus de 800 millions dans le secteur privé (compagnies pharmaceutiques et autres grosses compagnies de RD) » …/…

Plus loin dans son article, Rachel Gliese précise que « les chercheurs donnent gratuitement de leur temps pour aider à construire une plateforme privée, à but commercial, en fournissant gracieusement des contenus, des données et de l’attention. Pour répondre à la question initiale, il est donc clair que publier sur Academia.edu n’est ni éthiquement, ni politiquement la même chose que de rendre ses recherches disponibles en les diffusant par le biais d’une archive ouverte institutionnelle (comme HAL, HAL-INRIA, ArXiv, ORBi, etc.) »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *