Abonnements trop coûteux, l’Allemagne réagit !

Image.i4En Allemagne, l’université de Konstanz (parmi les plus prestigieuses du pays) vient de mettre fin à ses abonnements aux revues de l’éditeur Elsevier. La raison de cette rupture de contrat est la remise en cause par l’université des prix trop élevés pratiqués Elsevier (qui adopte depuis quelques années une politique de prix agressive) comme l’explique le recteur de l’université Ulrich Rüdiger.

Source : Universität Konstanz, 26 mars 2014. Lire l’article.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.