Mexique : c’est voté !

256px-Flag_of_Mexico.svgAvec l’approbation de cette réforme, Le Mexique rejoint le mouvement mondial du Libre accès qui s’est initié avec la déclaration de Budapest en 2002. (Extrait de l’intervention d’Ana María Cetto, professeur et chercheuse de l’UNAM, Département de Physique et pionnière du système Latindex)

[…] Alejandro Tello, président de la Commission Science et Technologie au Sénat, a soutenu que toute recherche réalisée sur fonds publics ou utilisant une infrastructure de l’Etat devra être rendue publique et accessible : «  ce qui est recherché à travers cette initiative, c’est la démocratisation des connaissances, la diffusion du savoir, la possibilité d’organiser et d’offrir facilement les connaissances au plus grand nombre » […]

Francisco Bolívar Zapata, coordinateur  de Sciences et Technologie du Bureau de la Présidence précise que les pays qui investissent en science et technologie sont leaders ; ainsi l’actuelle administration mexicaine s’est engagée à augmenter le budget de ce secteur .  […]

« La science qui ne se voit pas n’existe pas » ceci est le leitmotiv de Redalyc, plategrande-imageforme de revues en accès libre impulsée il y a 11 ans par l’Université Autonome d’Etat du Mexique (UAEM) tout comme d’autres systèmes développés par l’UNAM, et notamment le système Latindex, développé par Ana Maria Cetto. Cette dernière insiste sur l’importance d’une politique institutionnelle de soutien, promotion, valorisation et reconnaissance de cette production, au-delà de la mise en accès ouvert. […]

Enfin l’article insiste sur la nécessité de la professionnalisation des divers acteurs concernés par ce mouvement, en particulier les éditeurs afin d’améliorer la qualité de leurs publications . […]

Le contenu de la réforme comporte 8 points :

  1. Etablir comme principe légal pour l’intégration des politiques publiques en matière de science et technologie (CyT), la dissémination des contenus scientifiques, académiques de recherche et d’innovation via l’utilisation de plateformes en accès ouvert ;
  2. Responsabiliser le Conacyt (Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología) pour concevoir et mettre en œuvre une stratégie qui vise à démocratiser l’accès ouvert;
  3. Établir par la loi, les concepts du libre accès et l’accès aux ressources d’information scientifique;
  4. Créer et mettre en place les bases de construction d’une plateforme de dépôt national en accès ouvert ;
  5. Accorder au CONACYT les attributions pour promouvoir et consolider l’accès à la recherche scientifique, technologique et d’innovation de qualité ;
  6. Permettre aux chercheurs, ingénieurs et universitaires de déposer dans un répertoire national d’archives ouvertes le fruit de leurs productions;
  7. Établir et coordonner sur le thème de l’éducation, dans la Loi Générale sur l’Education, en coordination avec les autorités éducatives, fédérales et locales, la promotion de l’accès ouvert à l’ensemble des recherches scientifique, technologique et d’innovation;
  8. Établir dans la « Loi Organique » du Conseil National des Sciences et de la Technologie (Conacyt), la faculté  du Conacyt à promouvoir et renforcer les plateformes de dépôts, ainsi qu’à émettre les directives appropriées pour sa gestion et sa coordination.

Source de l’article : Academia Mexicana de Ciencias

Lien URL : http://blog.conricyt.mx/tag/senado/


3 réflexions au sujet de « Mexique : c’est voté ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *