Archives par mot-clé : archives ouvertes

Les archives ouvertes à l’ENSEEIHT

N7

Jean-Yves Tourneret, professeur à l’INP-ENSEEIHT Toulouse, apporte son témoignage concernant sa pratique des archives ouvertes :

Le fait de mettre ses articles à disposition de tout le monde augmente la visibilité du chercheur (nous avons pu l’observer dans notre équipe). Nous commençons même à mettre nos codes informatiques aussi en libre accès car cela permet aux autres chercheurs de tester et comparer nos résultats avec les leurs. Quand je passe par un site d’open access comme OATAO ce site vérifie si je peux mettre mon article à la disposition de tout le monde (ils vérifient les accords entre des sociétés comme IEEE ou EURASIP et ce site) et dans la mesure où mon article est archivé chez eux, je peux mettre un lien sur ma page en toute tranquillité sans me demander si j’ai le droit ou pas. C’est pour cette raison que tous mes articles sont en ligne. Maintenant, il serait préférable que ces sites soient synchronisés avec nos organismes de recherche (comme l’IRIT) pour nous éviter de rentrer nos publications plusieurs fois sur différents sites“.

L’ENSEEIHT est une école d’ingénieurs spécialisée en génie électrique, automatique, électronique, informatique, mathématiques appliquées, hydraulique, mécanique des fluides télécommunication et réseaux. C’est une des sept composantes de l’Institut National Polytechnique de Toulouse. L’ENSEEIHT dépose ses publications dans l’archive institutionnelle OATAO.

“Position italienne sur le Libre Accès”

Drapeau_italienL’Italie s’engage dans la voie du Libre Accès. Récemment les présidents des organisations de recherche ainsi que la Conférence des recteurs des universités ont signé une déclaration afin de prendre des mesures en faveur du Libre Accès : encourager la création d’archives ouvertes, promouvoir les publications dans des revues en libre accès et l’auto-archivage, établir des règles en ce qui concerne les dépôts de publications dans les archives institutionnelles.

Les signataires :

  • National Health Institute – ISS
  • National Research Council – CNR
  • National Institute for Nuclear Physics – INFN
  • National Institute of Geophysics and Volcanology – INGV
  • National Agency for News Technologies, Energy and Sustainable Economic Development – ENEA
  • Conference of Rectors of Italian Universities – CRUI

 Document disponible en anglais ou en italien

Source : “Position italienne sur le Libre Accès”, INIST, 26/04/2013

“Dépôt d’une publication scientifique dans une archive ouverte”

ISTagropolis bandeau Pourquoi déposer dans une archive ouverte? Où déposer? Comment déposer?… Cette fiche pratique réalisée par La Commission Information Scientifique et Technique (CIST) Pratiques documentaires des chercheurs, s’adresse aux chercheurs et répond de manière précise aux questions liées au dépôt en archives ouvertes.

Continuer la lecture de “Dépôt d’une publication scientifique dans une archive ouverte”

Collection HAL-SMS

SMS

Le “laboratoire d’excellence” (LabEx) Structurations des Mondes Sociaux (SMS) s’est doté d’une collection HAL-SMS afin de diffuser et valoriser les publications de ses chercheurs. Ce laboratoire  regroupe 420 chercheurs permanents appartenant à 10 Unités de Recherche en sciences humaines et sociales. “Les chercheurs impliqués ont en commun des acquis concernant l’étude des réseaux de relations interpersonnelles ou inter-organisationnelles, mais aussi sur les formes de régulation, c’est-à-dire les processus de production de conventions, règles, normes et standards qui structurent les organisations et les politiques publiques, sur les dispositifs matériels qui interviennent dans les interactions sociales, et sur les territoires, considérés comme des structures socio-spatiales cristallisant de façon toujours spécifique des réseaux, des dispositifs et des régulations.

Le COMETS soutient HAL et le libre accès

comite-d-ethique_vignette Suite à la position forte en faveur du libre accès affichée récemment par le MESR (dispositif Bibliothèque Scientifique Numérique-BSN), le COMETS apporte quelques recommandations complémentaires à son premier avis de juin 2012 qui préconisait le juste équilibre entre les systèmes “Open Access gold” et “Open Access green”.

Le COMETS insiste sur une implication plus importante des chercheurs à la fois dans la stratégie d’incitation au dépôt d’articles et thèses (TEL) dans HAL mais aussi, dans le processus de contrôle éditorial des archives ouvertes. La promotion de HAL ou de toute autre archive institutionnelle pourrait passer en effet par les directeurs d’unités ou responsables de structures de recherche. Il semble de plus en plus évident qu’il ne doit y avoir qu’un seul dépôt, rendu possible par des connections informatiques entre la plateforme HAL et les autres systèmes d’archives ouvertes, qui soient totalement transparentes pour l’usager.

Les procédures de dépôt doivent être mises en place par des équipes composites : chercheurs et professionnels de l’IST, pouvant avoir une meilleure connaissance à la fois, de l’environnement disciplinaire des unités mais aussi, des aspects techniques et juridiques (licence creative commons par exemple) liés au dépôt en archives ouvertes.

SourcePour un renforcement des archives ouvertes HAL, Comité d’Ethique du CNRS, COMETS,  27/02/2013