Comment financer l’Open Access ? Un exemple local

Ilona Kuckuck, « Boutons en Bois », licence CC BY 2.0, https://flic.kr/p/qTMGW7

Pour donner une suite concrète à la signature de l’appel de Jussieu, il est nécessaire que les établissements et instances de l’enseignement supérieur de la recherche en général, se positionnent pour trouver des mécanismes de financement de l’open access (désabonnement à des bases ou bouquets sur budgets SCD, re-fléchage de budgets bibliothèque ou recherche, réponse uniquement à des appels à projets avec diffusion obligatoire des résultats en open access, …). Voici le récit ci-dessous d’une expérience locale ou comment décider de consacrer une part du budget d’un SCD au financement de modèles alternatifs.

L’instance de direction du SCD (le bureau) de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (spécialisée dans les disciplines SHS et ALL), sur la proposition du directeur du département du numérique, a  décidé d’utiliser une partie du budget 2018 dédié aux ressources numériques au financement d’actions de soutien à des modèles alternatifs de publication scientifique en libre accès. Il s’agit en l’occurrence de l’adhésion au nouveau modèle de financement Erudit (plateforme canadienne de contenus en sciences humaines et sociales) négocié pour les membres du consortium Couperin et de l’adhésion/soutien financier au projet DOAJ (Directory of Open Access Journals) et à SPARC Europe (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition). Si on ajoute le renouvellement de l’abonnement UT2J à l’offre OpenEdition Journals via le groupement de commandes national nouvellement constitué, on arrive à environ 5 % du budget ressources numériques du SCD consacré au financement de modèles alternatifs.

Pour information, cela a été rendu possible grâce à des marges de manœuvre dégagées par le désabonnement à d’autres ressources, dont le rapport coût/usage se révélait trop élevé. Cela ne rentre pas complètement dans le cadre d’un storytelling idéal où on désabonne Elsevier ou un autre gros éditeur pour privilégier les modèles alternatifs favorables au libre accès, mais en tous cas cet argent a bien été sanctuarisé et utilisé pour le financement du libre accès et c’est cela qui importe.

#Maintenantonagit !

 

Le réseau Toul’AO : nouvelle visibilité et ancrage institutionnel

Depuis septembre 2017, le réseau Archives ouvertes Toulouse a changé de nom : Toul’AO (pour Toulouse Archives Ouvertes) et s’inscrit dorénavant durablement dans le paysage institutionnel toulousain. En effet, le réseau est rattaché officiellement au réseau des bibliothèques de Toulouse (SICD) de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP) et devient un groupe de travail à part entière (GTAO) aux côtés d’autres groupes thématiquesl impliquant toutes les bibliothèques du site. Ceci marque de fait, par les différents acteurs du site (UFTMiP, établissements et structures de recherche impliquées dans Toul’AO) la légitimation et la reconnaissance du travail accompli par les professionnels du réseau depuis ses débuts (notamment avec le colloque OpenEval, Toulouse, octobre 2016). Voir la feuille de route et les membres du groupe « Toul’AO », SICD/UFTMiP.

Par ailleurs, à l’occasion de l’attribution d’un ISSN 2552-5298 pour le carnet en 2017 et de l’ajout au catalogue Open Edition, il a été décidé de refaire le bandeau en y intégrant le nom du réseau « Toul’AO ».

Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Au niveau du site toulousain, l’UFTMiP ainsi que l’INPT ont signé le mois dernier l’Appel de Jussieu pour la science ouverte et la bibliodiversité aux côtés d’une trentaine d’autres établissements et structures de recherche français dont la CPU et le CNRS.

Continuer la lecture de Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Interconnexion réussie entre une archive ouverte et IdRef : une première !

OATAO, l’archive ouverte multi-établissements est  la première archive institutionnelle à être connectée avec IdRef, l’application permettant d’attribuer des identifiants fiables et pérennes !

Les auteurs sont ainsi rattachés par les bibliothécaires-gestionnaires de l’archive à leur notice d’autorité dans IdRef.  Ces derniers ont su bien intégrer ce recours aux autorités dans leur processus de travail (compléter les métadonnées, vérifier les droits, publier le document, etc.).

Plus de détails sur le blog de l’ABES :

Déploiement d’OATAO dans IdRef : une nouvelle visibilité sur le web

 

Les journées Open Access 2017 à l’école IMT Mines Albi

Programme des Journées Open Access 2017

Suite au succès des échos de l’Open Access Week en 2016, l’IMT Mines Albi récidive cette année en organisant ses Journées Open Access au mois de novembre. Elles se tiendront sur quatre jours, du lundi 27 au jeudi 30.

Ces journées interviennent à un moment important pour le libre accès à IMT Mines Albi, puisque son portail HAL se développe et est en passe de devenir le référentiel officiel des publications de l’établissement. L’alimentation courante est d’ores et déjà mise en œuvre, il ne « reste plus qu’à » compléter le portail avec les publications rétrospectives !

Continuer la lecture de Les journées Open Access 2017 à l’école IMT Mines Albi

Peer Community in

Le  “Peer Community in” (PCI) est une organisation scientifique à but non-lucratif ayant pour but de créer des communautés spécifiques de chercheurs capables d’évaluer gratuitement dans leur champ disciplinaire des documents « preprints » (c-a-d, articles non publiés et déposés en libre accès sur des plateformes d’archives ouvertes comme arXiv.org ou bioRxiv.org.

Continuer la lecture de Peer Community in

AllEnvi et AvieSan soutiennent les preprints

Les alliances AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement) et AvieSan (Alliance pour les sciences de la vie et de la santé) et l’ensemble de leurs membres déclarent reconnaître le preprint comme une forme recevable de communication scientifique. Elles invitent les instances d’évaluation et de financement de la recherche à adopter une politique similaire et à reconnaître les preprints comme des contributions au progrès scientifique. Continuer la lecture de AllEnvi et AvieSan soutiennent les preprints

Revues.org devient OpenEdition Journals

Le portail OpenEdition grandit et se développe largement en Europe et au-delà. Dans ce contexte, OpenEdition Journals succèdera à Revues.org en décembre 2017.

Pourquoi OpenEdition Journals ?

Le passage de Revues.org à OpenEdition Journals répond au besoin de renforcer la visibilité internationale de notre plateforme historique qui s’enrichit constamment de contenus multilingues tout en préservant la dominante francophone du catalogue.

Cette démarche s’intègre également dans un projet de modernisation technique de la plus ancienne des plateformes d’OpenEdition, créée en 1999. Une version responsive et plus ergonomique, attendue pour 2018, offrira une expérience de l’utilisateur améliorée, notamment sur les supports mobiles.

Calendrier :

Fin 2017

  • Nouveau nom de domaine : journals.openedition.org.
  • Nouvelle URL des sites des revues. Une redirection automatique sera mise en place pour toutes les revues. Vous allez recevoir prochainement la nouvelle configuration EZproxy, qui sera simplifiée grâce à ce changement. Par exemple, dans le cas de la revue Sociologie du travail, sdt.revues.org deviendra journals.openedition.org/sdt.

2018

  • Évolution de la maquette des sites des revues : passage à une version responsive, s’adaptant aux différentes tailles d’écran des supports de lecture numériques.
  • Nouvelle ergonomie.

2019

  • Évolution progressive de l’infrastructure technique.

  • Intégration de nouveaux services et fonctionnalités.

 

 

Directive européenne « Copyright » : enjeux et mobilisation

Sébastien Bertrand, CC BY 2.0
https://flic.kr/p/7ZRenG

Dans une lettre ouverte aux membres de la Commission des affaires juridiques du Parlement européen, l’association SPARC Europe et les principales associations européennes du domaine de l’enseignement et de la recherche mettent en garde contre les risques de dérives de la directive « Copyright ». Elles souhaitent un engagement ferme de l’Union en faveur de l’Open Science et de l’Open Access. Lire le communiqué sur le site Couperin. Continuer la lecture de Directive européenne « Copyright » : enjeux et mobilisation

Le LAAS expose les posters du réseau AO Toulouse Midi Pyrénées

Du  9 au 20 octobre, en anticipation de l’Open Access Week, le LAAS expose dans son hall d’entrée, les posters conçus à l’occasion du colloque « Open Access et évaluation de la recherche, vers un nouvel écosystème ? »

Ces posters, réalisés par les professionnels de l’IST du réseau, présentent de manière synthétique et chiffrée, les archives ouvertes des différents établissements et structures de recherche de l’UFTMiP.

Consulter le contenu des posters

 

Partager les données de la recherche : pour qui, pourquoi, comment ?

Open Data, Data papers, Data Management Plans, Software Management Plans, tout le monde traite des données et dans le contexte de l’Open Science les préconisations incitant à leur partage se multiplient : H2020, DIST, COMETS. Mais, concrètement, de quoi parle-t-on et comment faire ?

Au regard de ces initiatives et directives, le LAAS-CNRS et l’OMP ont organisé une demi-journée d’étude intitulée : « Partager les données de la recherche : pour qui, pourquoi, comment ? » Elle s’est déroulée le mardi 14 novembre au LAAS-CNRS.

Cette demi-journée s’adressait aux chercheurs, enseignants-chercheurs, informaticiens, personnels de l’IST et visait à fournir un aperçu des outils, services et bonnes pratiques à adopter pour une meilleure gestion des données tout au long de leur cycle de vie afin d’en assurer un partage responsable et de faciliter leur réutilisation.

Nous vous invitons à voir ou revoir tous les supports des interventions. Et pour aller plus loin vous trouverez également sur le site de la 1/2 journée quelques sites de références sur les données de la recherche ainsi que les posters thématiques (présentés dans le Hall du LAAS-CNRS le jour de l’événement) et les liens vers les fiches pratiques élaborées par les collègues du service IST d’Agropolis international.

7e journées du réseau Medici : édition, référencement et Open Access

Organisées en partenariat avec le réseau Mir@bel, ces septièmes journées de formation du réseau Médici se dérouleront du 9 au 11 octobre 2017 à la MSH de Dijon. Trois journées de discussions, ateliers et échanges entre éditeurs, professionnels de l’IST, enseignants-chercheurs autour des questions de la diffusion, du référencement, et des enjeux et impacts de la loi pour une République numérique sur l’édition scientifique.

Deux tables rondes principales  :

  • Éditer, publier : ce que la loi numérique va changer
  • Référencer et documenter : quel écosystème pour les revues et collections ?

Et des ateliers :

  • Accessibilité
  • Bonnes pratiques de l’édition numérique
  • Diffusion
  • Équilibre financier compte d’exploitation
  • Référencement Mir@bel
  • Zotero

Medici est un réseau interdisciplinaire des métiers de l’édition scientifique publique

Suivre les journées sur Twitter : #medici2017. Le site web des journées : https://medici2017.sciencesconf.org/

Et bientôt … le lien vers la rediffusion de l’enregistrement des trois journées pour ceux qui ne pourront pas y assister.

 

Elsevier rachète Bepress

Source: CC0 Domaine public https://pxhere.com/fr/photo/771887
Source : CC0 Domaine public, https://pxhere.com/fr/photo/771887

Après avoir racheté Mendeley, Pure, SSRN,  c’est bepress, spécialisé dans la diffusion et mise en valeur de la production académique, qui vient de tomber dans l’escarcelle d’Elsevier. Bepress a développé Digital Commons, une plateforme de dépôt institutionnelle basée sur un cloud. Continuer la lecture de Elsevier rachète Bepress

Open access et Open science en débat

Un dossier consacré à l’open access « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, est paru dans le numéro 11  | 2017 de la Revue Française des Sciences de l’information et de la communication. Lire la suite du numéro 11 de la Rfsic : https://rfsic.revues.org/2868. Continuer la lecture de Open access et Open science en débat

Toulouse Archives Ouvertes