Archives de catégorie : Politiques Open Access

Rapports d’évaluation en ligne sur HAL-HCERES

Aujourd’hui, le portail https://hal-hceres.archives-ouvertes.fr/ propose plus de 15 000 rapports d’évaluation publiés par le Haut Conseil, et précédemment par l’AERES, depuis 2008. Complémentaire, le site web du Hcéres diffuse les rapports des 5 dernières campagnes afin que toute entité évaluée accède à sa dernière évaluation. Les rapports d’évaluation sont publiés au fil de l’eau sur hceres.fr, puis déposés sur le portail HAL une fois la campagne achevée.

En ouvrant son portail sur HAL, le Hcéres facilite l’accès de façon pérenne à ses publications en offrant toutes les potentialités d’une recherche plein texte et multicritères permises par la plateforme. Cette réalisation renforce HAL en lui permettant de jouer pleinement son rôle d’infrastructure au service de la recherche et de son environnement institutionnel.


Source : dernier billet du blog du CCSD.

L’InSHS rejoint OpenEdition Books Select

L‘InSHS rejoint le programme OpenEdition Books Select, premier programme de financement collaboratif pour développer l’accès ouvert dans l’édition scientifique en langue française

L’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS a décidé de participer au programme Knowledge Unlatched et incite toutes les bibliothèques et institutions publiques à faire de même. 

InSHS – actualités

Du bon usage des critères d’évaluation

Suite au Plan national pour la Science Ouverte (annoncé par la Ministre F. Vidal le 4 juillet dernier), l’Hcéres prend en compte les déclarations de DORA (San Francisco Declaration on Research Assessment) et du Manifeste de Leiden (Leiden manifesto for Research metrics) en faveur d’une réduction de l’emprise de l’évaluation quantitative (en particulier l’Impact Factor pour les revues et le H Index) au profit d’une évaluation qualitative de la recherche basée sur des principes de transparence et équité. Consulter la position de l’Hcéres. Continuer la lecture de Du bon usage des critères d’évaluation

Peer Community in

Peer Community in (PCI) est une organisation scientifique française à but non-lucratif et une plateforme open access innovante développée par Denis Bourguet, Benoit Facon et Thomas Guillemaud (INRA). Elle a pour but de créer des communautés spécifiques de chercheurs capables d’évaluer gratuitement dans leur champ disciplinaire des « pre-prints » (c-a-d, des articles non publiés et déposés en libre accès sur des plateformes d’archives ouvertes comme arXiv.org ou bioRxiv.org). De nombreux journaux ont déclaré leur intérêt aux PCI et les instances d’évaluation (ANR, HCERES, …) soutiennent également cette démarche.

Continuer la lecture de Peer Community in

Plan national pour la science ouverte : beaucoup d’avancées et trois questions

[Version légèrement remaniée d’un billet paru initialement sur le blog Numeribib]

Mercredi 4 juillet, à l’occasion du congrès annuel de la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a présenté un Plan national pour la science ouverte.
Le plan comporte différentes mesures qui se déclinent en 3 axes :

  • Premier axe : généraliser l’accès ouvert aux publications
  • Deuxième axe : structurer et ouvrir les données de la recherche
  • Troisième axe : s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale

Continuer la lecture de Plan national pour la science ouverte : beaucoup d’avancées et trois questions

Plan national pour la Science Ouverte

Le Plan national pour la Science Ouverte annoncé par Frédérique Vidal, le 4 juillet 2018, rend obligatoire l’accès ouvert pour les publications et pour les données issues de recherches financées sur projets. Il met en place un Comité pour la science ouverte et soutient des initiatives majeures de structuration du paysage concernant les publications et les données. Enfin, il est doté d’un volet formation et d’un volet international qui sont essentiels à la mobilisation des communautés scientifiques et à l’influence de la France dans ce paysage en cours de constitution. Continuer la lecture de Plan national pour la Science Ouverte

L’institut Clément Ader (ICA) passe à HAL

http://institut-clement-ader.org/

L’institut Clément Ader (ICA) a été créé en 2009 par regroupement de plusieurs laboratoires de Midi-Pyrénées sous tutelle de IMT Mines Albi, INSA Toulouse, ISAE-SUPAERO et Université Paul Sabatier. Une 5ème tutelle (le CNRS) s’est rajoutée lorsque le laboratoire est devenu UMR CNRS 5312 en 2016.

Le laboratoire travaille dans le domaine des Matériaux, Procédés,
Structures et Systèmes Mécaniques, en particulier pour l’Aéronautique et l’Espace. Il est composé de 250 personnes environ (une centaine d’enseignants-chercheurs, une centaine de doctorants, une trentaine de personnels administratifs et techniques, une vingtaine d’ingénieurs ou post-docs en CDD).
Les personnels sont répartis sur 3 sites géographiques : Toulouse
(Montaudran Aerospace), Albi (IMT Mines Albi) et Tarbes (IUT de
Tarbes). Continuer la lecture de L’institut Clément Ader (ICA) passe à HAL

Open Access et Sciences de l’ingénieur

Dans le cadre du déploiement de sa plateforme HAL, l’INSA de Toulouse organise le 14 juin, une matinée consacrée à la question de l’Open Access dans les sciences de l’ingénieur.

Quatre interventions ponctueront la matinée pour :

  • Aborder la question des réseaux sociaux de chercheurs,
    Emilie Brunet, chargée de ressources documentaires, IRD  
  • Connaître les possibilités de dépôts de ses brevets,
    Jean-Marie Rigaud et Carole César, Toulouse Tech Transfer
  • Avoir un retour d’expérience d’un laboratoire (l’ICA) qui passe ses publications sous HAL,
    Jean-José Orteu, ICA Albi
  •  Être au fait des droits permis par la loi pour la République Numérique sur ses publications en Open Access.
    Michel Fraysse, UT1

Chercheurs, juriste, documentalistes échangeront avec la salle sur vos problématiques et vos interrogations .

Programme complet et inscription (gratuite mais obligatoire) : http://bib.insa-toulouse.fr/fr/journee_oa.html

Et suivez l’actualité de l’Open Access sur notre compte @BibinsaScience

Comment financer l’Open Access ? Un exemple local

Ilona Kuckuck, « Boutons en Bois », licence CC BY 2.0, https://flic.kr/p/qTMGW7

Pour donner une suite concrète à la signature de l’appel de Jussieu, il est nécessaire que les établissements et instances de l’enseignement supérieur de la recherche en général, se positionnent pour trouver des mécanismes de financement de l’open access (désabonnement à des bases ou bouquets sur budgets SCD, re-fléchage de budgets bibliothèque ou recherche, réponse uniquement à des appels à projets avec diffusion obligatoire des résultats en open access, …). Voici le récit ci-dessous d’une expérience locale ou comment décider de consacrer une part du budget d’un SCD au financement de modèles alternatifs.

L’instance de direction du SCD (le bureau) de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (spécialisée dans les disciplines SHS et ALL), sur la proposition du directeur du département du numérique, a  décidé d’utiliser une partie du budget 2018 dédié aux ressources numériques au financement d’actions de soutien à des modèles alternatifs de publication scientifique en libre accès. Il s’agit en l’occurrence de l’adhésion au nouveau modèle de financement Erudit (plateforme canadienne de contenus en sciences humaines et sociales) négocié pour les membres du consortium Couperin et de l’adhésion/soutien financier au projet DOAJ (Directory of Open Access Journals) et à SPARC Europe (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition). Si on ajoute le renouvellement de l’abonnement UT2J à l’offre OpenEdition Journals via le groupement de commandes national nouvellement constitué, on arrive à environ 5 % du budget ressources numériques du SCD consacré au financement de modèles alternatifs.

Pour information, cela a été rendu possible grâce à des marges de manœuvre dégagées par le désabonnement à d’autres ressources, dont le rapport coût/usage se révélait trop élevé. Cela ne rentre pas complètement dans le cadre d’un storytelling idéal où on désabonne Elsevier ou un autre gros éditeur pour privilégier les modèles alternatifs favorables au libre accès, mais en tous cas cet argent a bien été sanctuarisé et utilisé pour le financement du libre accès et c’est cela qui importe.

#Maintenantonagit !

 

Le réseau Toul’AO : nouvelle visibilité et ancrage institutionnel

Depuis septembre 2017, le réseau Archives ouvertes Toulouse a changé de nom : Toul’AO (pour Toulouse Archives Ouvertes) et s’inscrit dorénavant durablement dans le paysage institutionnel toulousain. En effet, le réseau est rattaché officiellement au réseau des bibliothèques de Toulouse (SICD) de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP) et devient un groupe de travail à part entière (GTAO) aux côtés d’autres groupes thématiquesl impliquant toutes les bibliothèques du site. Ceci marque de fait, par les différents acteurs du site (UFTMiP, établissements et structures de recherche impliquées dans Toul’AO) la légitimation et la reconnaissance du travail accompli par les professionnels du réseau depuis ses débuts (notamment avec le colloque OpenEval, Toulouse, octobre 2016). Voir la feuille de route et les membres du groupe « Toul’AO », SICD/UFTMiP.

Par ailleurs, à l’occasion de l’attribution d’un ISSN 2552-5298 pour le carnet en 2017 et de l’ajout au catalogue Open Edition, il a été décidé de refaire le bandeau en y intégrant le nom du réseau « Toul’AO ».

Comment financer la science ouverte ?

Source : licence CC0, https://pixabay.com/photo-2724241/

Proche de ce que propose l’appel de Jussieu dans son point 5 « Les investissements dans le développement d’outils open source sur lesquels reposent ces pratiques innovantes doivent être multipliés et coordonnés », voici deux exemples d’organisation financière en bibliothèque universitaire et de coalition pour passer d’une logique d’acquisition à une logique d’investissement pour la science ouverte. Source : blog de Marlène Delaye, bibliothécaire à Aix Marseille Université (AMU), billet « 2,5% et plus » .

Continuer la lecture de Comment financer la science ouverte ?

Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Au niveau du site toulousain, l’UFTMiP ainsi que l’INPT ont signé le mois dernier l’Appel de Jussieu pour la science ouverte et la bibliodiversité aux côtés d’une trentaine d’autres établissements et structures de recherche français dont la CPU et le CNRS.

Continuer la lecture de Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Elsevier rachète Bepress

Source: CC0 Domaine public https://pxhere.com/fr/photo/771887
Source : CC0 Domaine public, https://pxhere.com/fr/photo/771887

Après avoir racheté Mendeley, Pure, SSRN,  c’est bepress, spécialisé dans la diffusion et mise en valeur de la production académique, qui vient de tomber dans l’escarcelle d’Elsevier. Bepress a développé Digital Commons, une plateforme de dépôt institutionnelle basée sur un cloud. Continuer la lecture de Elsevier rachète Bepress

Open access et Open science en débat

Un dossier consacré à l’open access « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, est paru dans le numéro 11  | 2017 de la Revue Française des Sciences de l’information et de la communication. Lire la suite du numéro 11 de la Rfsic : https://rfsic.revues.org/2868. Continuer la lecture de Open access et Open science en débat