Archives de catégorie : Politiques Open Access

Comment financer l’Open Access ? Un exemple local

Ilona Kuckuck, « Boutons en Bois », licence CC BY 2.0, https://flic.kr/p/qTMGW7

Pour donner une suite concrète à la signature de l’appel de Jussieu, il est nécessaire que les établissements et instances de l’enseignement supérieur de la recherche en général, se positionnent pour trouver des mécanismes de financement de l’open access (désabonnement à des bases ou bouquets sur budgets SCD, re-fléchage de budgets bibliothèque ou recherche, réponse uniquement à des appels à projets avec diffusion obligatoire des résultats en open access, …). Voici le récit ci-dessous d’une expérience locale ou comment décider de consacrer une part du budget d’un SCD au financement de modèles alternatifs.

L’instance de direction du SCD (le bureau) de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (spécialisée dans les disciplines SHS et ALL), sur la proposition du directeur du département du numérique, a  décidé d’utiliser une partie du budget 2018 dédié aux ressources numériques au financement d’actions de soutien à des modèles alternatifs de publication scientifique en libre accès. Il s’agit en l’occurrence de l’adhésion au nouveau modèle de financement Erudit négocié pour les membres du consortium Couperin et de l’adhésion/soutien financier au DOAJ et à SPARC Europe . Si on ajoute le renouvellement de l’abonnement UT2J à l’offre OpenEdition Journals via le groupement de commandes national nouvellement constitué, on arrive à environ 5 % du budget ressources numériques du SCD consacré au financement de modèles alternatifs.

Pour information, cela a été rendu possible grâce à des marges de manœuvre dégagées par le désabonnement à d’autres ressources, dont le rapport coût/usage se révélait trop élevé. Cela ne rentre pas complètement dans le cadre d’un storytelling idéal où on désabonne Elsevier ou un autre gros éditeur pour privilégier les modèles alternatifs favorables au libre accès, mais en tous cas cet argent a bien été sanctuarisé et utilisé pour le financement du libre accès et c’est cela qui importe.

#Maintenantonagit !

 

Comment financer la science ouverte ?

Source : licence CC0, https://pixabay.com/photo-2724241/

Proche de ce que propose l’appel de Jussieu dans son point 5 « Les investissements dans le développement d’outils open source sur lesquels reposent ces pratiques innovantes doivent être multipliés et coordonnés », voici deux exemples d’organisation financière en bibliothèque universitaire et de coalition pour passer d’une logique d’acquisition à une logique d’investissement pour la science ouverte. Source : blog de Marlène Delaye, bibliothécaire à Aix Marseille Université (AMU), billet « 2,5% et plus » .

1er exemple :
David Lewis, directeur des BU de l’Indiana University – Purdue University Indianapolis, propose dans le texte « The 2,5% Commitment » de financer une infrastructure commune, nécessaire pour soutenir la science ouverte, en demandant aux bibliothèques d’y consacrer 2,5% de leurs budgets. Elle comprendrait, au minimum, les contributions des établissements :
1. Aux projets de logiciels libres qui sous-tendent les initiatives d’open science : Dspace,  Fedora, Hyku, OJS, ArchiveSpace, Islandora…
2. Aux archives disciplinaires : ArXiv, bioRxiv, ou the Humanities Commons
3. Aux grosses bases de données hébergeant des contenus ouverts comme HathiTrust ou l’Internet Archive
4. Aux outils, de Wikipedia à VIVO, en passant par l’Open Access Button ou Unpaywall
5. Aux organisations de conservation telles que le Digital Preservation Network ou l’Academic Preservation Trust
6. Aux ressources éducatives libres telles qu’OpenStax
7. Aux organisations qui soutiennent ces développements, comme DuraSpace, le Center for Open Science, le Public Knowledge Project, l’Open Texbook Network, Impactstory, Orchid, ou Creative Commons
8. Aux organisations de promotion telles que SPARC
[]
2ième exemple :
Rappelons aussi l’initiative de SCOSS, Sustainability Coalition for Open Science Services, un projet impulsé par plusieurs associations de soutien à l’open access et d’associations de bibliothèques. Le principe est assez simple : chaque année, les structures proposant des services en faveur de la science ouverte peuvent candidater pour être éligibles à un financement mutualisé. 2 projets sont sélectionnés par session, que les institutions choisissent de financer selon un barème défini à l’avance ; un genre de crowdfunding institutionnel, en somme. Cette année, Sherpa/Romeo et le DOAJ ont été sélectionnés, soutenez-les !.

 

Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Au niveau du site toulousain, l’UFTMiP ainsi que l’INPT ont signé le mois dernier l’Appel de Jussieu pour la science ouverte et la bibliodiversité aux côtés d’une trentaine d’autres établissements et structures de recherche français dont la CPU et le CNRS.

Continuer la lecture de Appel de Jussieu : l’UFTMiP signe !

Peer Community in

Le  “Peer Community in” (PCI) est une organisation scientifique à but non-lucratif ayant pour but de créer des communautés spécifiques de chercheurs capables d’évaluer gratuitement dans leur champ disciplinaire des documents « preprints » (c-a-d, articles non publiés et déposés en libre accès sur des plateformes d’archives ouvertes comme arXiv.org ou bioRxiv.org.

Continuer la lecture de Peer Community in

Elsevier rachète Bepress

Après avoir racheté Mendeley, Pure, SSRN,  c’est bepress, spécialisé dans la diffusion et mise en valeur de la production académique, qui vient de tomber dans l’escarcelle d’Elsevier. Bepress a développé Digital Commons, une plateforme de dépôt institutionnelle basée sur un cloud. Continuer la lecture de Elsevier rachète Bepress

Open access et Open science en débat

Un dossier consacré à l’open access « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, est paru dans le numéro 11  | 2017 de la Revue Française des Sciences de l’information et de la communication. Lire la suite du numéro 11 de la Rfsic : https://rfsic.revues.org/2868. Continuer la lecture de Open access et Open science en débat

Les « Open citations », savoirs partagés librement

https://tools.wmflabs.org/scholia/work/Q25938983
Projet Scholia : https://tools.wmflabs.org/scholia/work/Q25938983

L’Initiative for Open Citations (I40C) ou encore « références ouvertes », vise à rassembler des références dans une nouvelle base de données libre d’accès et d’utilisation. Elle est née sous l’impulsion notamment de Wikimedia et des éditeurs en open access PLOS et eLife.

Lire l’article du Monde (23/08/2017)

Site web casuHAL

Après la création du wiki, du compte twitter (@casuHAL) et de la liste de diffusion (casual@groupes.renater.fr), l’association Casuhal, communauté des utilisateurs de HAL (administrateurs des 130 portails, gestionnaires de collections, référents structure et responsables d’archive ouverte versant dans HAL) a maintenant son site web : www.casuhal.org. Le site, hébergé par l’INRIA  se veut la vitrine des activités et actions menées par les membres de Casuhal.

Continuer la lecture de Site web casuHAL

OADOI : la version en libre accès de votre article

Un lien oaDOI s’apparente à un DOI, mais comporte une valeur ajoutée : s’il existe une version accessible en accès libre de l’article, l’URL oaDOI pointera directement sur cette version et non sur la version payante.

Ainsi, par exemple :

Pour en savoir plus : Carnet’IST a publié un billet présentant ce nouvel outil.

 

Openeval 2016 : vidéos en ligne !

canal-uLe comité d’organisation du colloque « Open Access et évaluation de la recherche : vers un nouvel écosystème ? »,  qui s’est déroulé à Toulouse les 13 et 14 octobre 2016,  a le plaisir de vous annoncer que vous pouvez désormais visualiser l’ensemble des vidéos en ligne sur Canal U ou depuis le site du colloque où vous trouverez les fichiers vidéos et diaporamas par intervenant. Vous pouvez également accéder à l’ensemble des tweets compilés via Storify. Enfin, nous vous invitons à parcourir l’exposition virtuelle de posters sur les archives ouvertes des établissements toulousains. Bon visionnage  et merci de diffuser largement autour de vous !

Émergence de l’open access « gris »

logosbibclandestiDans le cadre du séminaire PragmaTIC sur les TIC, les pratiques associées et leurs incidences sociales, le 20 octobre 2016, Guillaume Cabanac est intervenu sur le thème suivant  : Émergence de l’open access « gris » : LibGen et Sci-Hub comme filières clandestines de l’IST. Continuer la lecture de Émergence de l’open access « gris »

Promouvoir l’open access

promouvoir-loaDans le cadre de l’ appel à projets pour des événements autour de l’open access lancé par le consortium Couperin,  « Une boîte à outils francophone pour promouvoir l’open access », a été traduite par des bibliothécaires des universités de Haute-Alsace, de Lille 1, de Lille 2, de Lille 3, et de Strasbourg. Le kit original a été développé lors du JISC Pathfinder project Pathways to Open Access. 

Continuer la lecture de Promouvoir l’open access

Lectures autour du colloque

« Reading » de Jens Schott Knudsen (licence CC by-nc 2.0)

Cette bibliographie a été élaborée par Simone Harmsen, dont nous remercions ici le travail. Simone  étudiante en Licence Pro Info-Doc (IUT A – Ponsan, Université Toulouse III – Paul Sabatier) fut notre stagiaire entre février et mai 2016.

La bibliographie a été réalisée avec le logiciel Zotero pour pouvoir être diffusée et partagée (zotero groups). Elle ne prétend pas à l’exhaustivité mais nous espérons qu’elle permettra de pousser la réflexion et d’alimenter le débat pour chaque axe thématique abordé pendant ce colloque.

Elle se divise en quatre parties

1 – Évaluation ouverte avant et après publication
Bibliographie en Format PDF.

2 – Évaluation institutionnelle et open access
Bibliographie en Format PDF.

3- E -réputation et open access
Bibliographie en Format PDF.

4  – L’évaluation institutionnelle en question
Bibliographie en Format PDF.

 

Crédits image : Reading. Par Jens Schott Knudsen. Mise à disposition selon les termes de la licence CC-BY-NC 2.0. Source : Flickr.

Europe : articles scientifiques librement accessibles en 2020

LogoUENL2016La présidence néerlandaise de l’UE 2016 a publié un communiqué de presse le 27 mai 2016 annonçant qu’en « 2020, tous les articles scientifiques seront librement accessibles en Europe. Les États membres entendent ainsi optimiser la réutilisation des données de la recherche ». Présidée par Sander Dekker, secrétaire d’État à l’Enseignement, à la Culture et aux Sciences, la réunion des ministres européens chargés de la recherche et de l’innovation s’est unanimement prononcée en faveur de ces avancées importantes.

Continuer la lecture de Europe : articles scientifiques librement accessibles en 2020