Archives de catégorie : Billets

Infographies : les archives toulousaines – l’INSA

La huitième infographie est consacrée à l’Institut des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse. Les thèses doctorales sont signalées en archives ouvertes sur le portail TEL (Thèses en Ligne) de HAL  . L’INSA prévoit prochainement la mise en place d’un portail HAL-INSA.

 

insaCliquez sur l’image ci contre pour en savoir plus.

Europe : articles scientifiques librement accessibles en 2020

LogoUENL2016La présidence néerlandaise de l’UE 2016 a publié un communiqué de presse le 27 mai 2016 annonçant qu’en « 2020, tous les articles scientifiques seront librement accessibles en Europe. Les États membres entendent ainsi optimiser la réutilisation des données de la recherche ». Présidée par Sander Dekker, secrétaire d’État à l’Enseignement, à la Culture et aux Sciences, la réunion des ministres européens chargés de la recherche et de l’innovation s’est unanimement prononcée en faveur de ces avancées importantes.

Continuer la lecture de Europe : articles scientifiques librement accessibles en 2020

Livre blanc – Une Science ouverte dans une République numérique

Livre BlancLa Direction de l’Information Scientifique et Technique du CNRS a réalisé un Livre blanc « Une science ouverte pour une République numérique » publié sur OpenEdition Books le 18 avril 2016. Ce Livre blanc avance la « nécessité de créer un cadre juridique et organisationnel pour l’accès aux données et informations scientifiques et techniques dans le monde numérique. »

Afin qu’il soit un vecteur de partage, les auteurs invitent les lecteurs à répondre à quelques questions pour structurer le dialogue sur https://enquete.cnrs-dir.fr/index.php/217343/lang-fr

 

 

« Une introduction à l’Open access »

Vidéo OA

Dans une vidéo ludique et pleine d’humour, le Lab’ UA d’Angers présente le mouvement de l’Open Access.

Cela vous prendra 3 minutes 30 pour la visionner, il vous suffit de cliquer sur l’image !

Le projet Lab’UA développé au sein de l’université d’Angers met l’innovation numérique au service de la pédagogie et de la recherche.
Crédits image : Stéphanie Bouvier et l’équipe du Lab’ UA d’Angers,  » Une introduction à l’Open Access », licence creative commons by,  http://labua.univ-angers.fr/equipe

L’histoire d’un type qui cherchait un vieil article sur internet

thXZPGB64XUn mathématicien et un psychologue discutent à bâtons rompus d’épistémologie des math et de la psycho. Un peu plus tard, le psychologue reçoit un courriel du mathématicien :

Glané par hasard sur Jstor :

« Pour certains, la psychologie est une science naturelle qui tend à formuler des lois de causalité. Considérant l’intelligence comme une activité qui s’exerce dans la durée, un processus qui se déroule, elle se demande comment chaque fait est déterminé par les faits qui le précèdent. Elle postule donc le déterminisme des phénomènes de l’esprit, et, sans ce postulat, elle n’aurait pas d’objet. »

« Logique et Psychologie »

E. Goblot

Revue Philosophique de la France et de l’Étranger T. 77 (JANVIER A JUIN 1914), pp. 337-352

thE3B3RLG0Aussitôt le psychologue consulte internet et, grâce à Google, tombe sur le lien Jstor qui propose l’article contre 14 $ (à quoi cette somme peut-elle bien servir, ce n’est pas indiqué…) ainsi qu’un Read Online FREE (qui affiche la première page et si on veut davantage il faut s’enregistrer).

Le chercheur consulte les bases de données de la bibliothèque de son université : pas de pdf. Il demande alors à une collègue qui a accès à d’autres bases de données parce que son équipe a le label CNRS ; la collègue ne trouve rien.

Il consulte aussi le site de la revue Revue Philosophique de la France et de l’Étranger où il apprend que « Les numéros antérieurs à 2000 sont disponibles en ligne sur JStor. »

Il consulte alors une collègue documentaliste qui lui apprend qu’un site, Scihub, pourrait lui être utile. Petit miracle de résistance civique, en copiant le lien dans le champ de la page d’accueil et une fois le test anti-robot effectué, le fichier recherché est prêt à être téléchargé.

Morale de l’histoire : nous vivons une époque où résister redevient nécessaire. Merci aux auteurs de ce site, et un grand hommage aux combats d’Aaron Schwarz.

 

Crédits image 1 : Frits Ahlefeldt-Laurvig (hikingartist.com), « Doc-math-man-discussion »,  licence creative commons  attribution, non-commercial, no derivatives.

Crédits image 2 : Collège de Sèvres, http://www.clg-sevres.ac-versailles.fr/spip.php?article722, licence creative commons by-sa

Pourquoi j’ai quitté Academia !

Sur le carnet Hypothèses Mittelalter, G. Geltner professeur d’histoire médiévale à l’université d’Amsterdam, a publié un billet « Upon leaving Academia.edu »   sur les raisons qui l’ont poussé à fermer son compte sur Academia.edu. Le billet présente la discussion qui s’est ouverte directement depuis son compte Academia comportant les contributions de 2000 suiveurs (« followers ») et une activité importante (22.000 vues). En voici les grandes lignes : Continuer la lecture de Pourquoi j’ai quitté Academia !

Publications scientifiques : l’open access va entrer dans la loi

L'étudiant« Présentée au Conseil des ministres mercredi 9 décembre 2015, le projet de loi pour une République numérique doit permettre aux chercheurs de republier leurs travaux financés par le public en accès ouvert… mais n’impose aucune contrainte. Un entre-deux qui ne satisfait pas la communauté. » Lire la suite de l’article publié le 09/12/2015 par Martin Clavey dans L’Etudiant sur :  http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/publications-scientifiques-l-open-access-entre-dans-la-loi.html

Oh My Little Data ! Blog de professionnelles de l’IST

Little DataIsabelle Dubigeon, documentaliste scientifique et technique (Rennes), Patricia Laplaige, documentaliste « Information Jeunesse » (Poitou-Charentes) et Mona Toutlouyan, documentaliste juridique, (Paris) ont décidé de se réunir autour du blog Oh My Little Data ! afin de confronter leurs points de vue sur l’open data et de partager leurs regards sur les évènements, tendances, acteurs et actualité de ce phénomène en plein développement.

Financement des publications post FP7

FP7La Commission Européenne a lancé, via le projet OpenAIRE, une action pilote visant à financer les coûts de publication en libre accès encourus à l’issue de projets du 7ème programme cadre (7ème PCRD). 4 millions d’Euros sont disponibles pour couvrir les coûts de publications de 3 articles maximum par projet du 7ème PCRD jusqu’à deux ans après la fin du projet et dans la limite de 2000€ par article et 6000€ pour une monographie. Seules les publications acceptées dans des revues Open Access seront considérées. Les projets éligibles sont ceux issus du FP7 qui se sont terminés après le 1er janvier 2013.

Plus d’informations sur : https://www.openaire.eu/postgrantoapilot et https://www.openaire.eu/postgrantoapilot-faq

Evaluation ouverte par les pairs : l’exemple de Vertigo

VertigoLa revue électronique en sciences de l’environnement VertigO et le consortium Couperin expérimentent un dispositif d’évaluation ouverte par les pairs dans le cadre du projet européen OpenAIRE dans lequel les évaluateurs ne sont pas anonymes et pour lequel les rapports d’évaluations sont rendus publics. Plus de détails sur : http://vertigo.hypotheses.org/evaluations-et-commentaires-ouverts

Episciences.org : Plateforme d’épirevues

Episciences« L’idée principale est de fournir une plate-forme technique d’examen par les pairs : il s’agit de permettre l’émergence « d’épirevues », à savoir des revues électroniques en libre accès, alimentées par les articles déposés dans les archives ouvertes telles que HAL ou arXiv, et non publiés par ailleurs. Les comités éditoriaux des épirevues organisent l’activité d’évaluation et de discussion scientifique des prépublications soumises ou sélectionnées. Les épirevues peuvent ainsi être considérées comme une « sur-couche » aux archives ouvertes ; ils y apportent une valeur ajoutée en apposant la caution scientifique d’un comité éditorial à chaque article validé. »

Episciences 2

Continuer la lecture de Episciences.org : Plateforme d’épirevues

The Self Journal of Science

SJSThe Self Journal of Science (SJS) est une solution globale pour la publication développée par Michaël Bon, docteur en biophysique. D’après lui, « SJS propose un nouveau paradigme qui se fonde directement sur l’éthique scientifique, en mettant en place un processus de publication dont la validité et la valeur viennent directement de la communauté et non plus d’instances représentatives ou d’ « autorités ». Grâce à sa logique communautaire globale, SJS est en mesure de proposer un nouveau critère d’évaluation des articles qui soit objectif, individuel, infalsifiable et qui puisse devenir une alternative convaincante au facteur d’impact…/… Continuer la lecture de The Self Journal of Science