Archives de catégorie : À lire, à voir

« Qui a peur de l’open access? »

I love OAEn juillet dernier, la Commission européenne a émis une recommandation afin d’encourager le libre accès aux résultats de la recherche dans le but de rendre plus visible et plus accessible la recherche européenne. Une telle démarche a déjà été lancée en Amérique Latine avec des initiatives comme Scielo et Redalyc (plateformes de revues en libre accès) qui remportent un large succès et qui modifient le paysage mondial de l’édition scientifique.
En France certains acteurs de l’édition de revues en sciences humaines et sociales (SHS) ont manifesté leurs craintes face au libre accès et face à un modèle économique qu’ils considèrent fragile. Des craintes qui semblent infondées et qui pourraient être lourdes de conséquences si les SHS restaient à l’écart du mouvement du libre accès car « la circulation des savoirs est aujourd’hui plus que jamais un enjeu de société ». Le savoir est fait pour être diffusé, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche doivent en avoir pleinement conscience et s’y impliquer.

Source : « Qui a peur de l’open access?« , Le Monde.fr, 20.03.2013

« A qui appartient le savoir? »

a qui appartient le savoir« A qui appartient le savoir? » Cet article propose un décryptage du monde de l’édition scientifique : « D’un côté, des chercheurs qui ont un besoin vital de publier et d’accéder au travail de leurs pairs. De l’autre, des éditeurs qui règnent sur un marché lucratif et captif. Et au milieu, des bibliothécaires pris financièrement à la gorge ». Face à cette situation de crise le mouvement du libre accès s’organise.

Source: « A qui appartient le savoir?« , Le Monde, 28/02/2013

Discours de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en faveur du libre accès

ministèreLors de la 5ème journée Open Access qui s’est tenue le 24 janvier dernier, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso a prononcé un discours en faveur du Libre Accès. Elle y évoque les principaux enjeux : « le renouvellement  des conditions de la publication recouvre […] à la fois un enjeu stratégique, en terme de recherche et de géopolitique, et un enjeu économique puisque le numérique bouleverse le marché de l’édition scientifique« . Elle rappelle aussi que ce débat est mondial et qu’il concerne la communauté scientifique et les éditeurs. Après avoir souligné les initiatives de la France : Le programme Persée de numérisation, l’archive ouverte HAL ainsi le dispositif B.S.N. et le projet ISTEX, Geneviève Fioraso réaffirme le soutien du gouvernement au principe du libre accès à l’information scientifique. Pour appuyer cette position, le gouvernement prévoit 7 actions de soutien à l’accès à la connaissance scientifique afin d’encourager et de renforcer la voie verte (archives ouvertes) et la voie dorée (revues en libre accès) et de développer de nouvelles voies en faveur du libre accès.

 

Source : « Discours de Geneviève Fioraso lors des 5è journée Open Access« , site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, 07/02/2013