Archives de catégorie : À lire, à voir

Evaluation ouverte par les pairs : l’exemple de Vertigo

VertigoLa revue électronique en sciences de l’environnement VertigO et le consortium Couperin expérimentent un dispositif d’évaluation ouverte par les pairs dans le cadre du projet européen OpenAIRE dans lequel les évaluateurs ne sont pas anonymes et pour lequel les rapports d’évaluations sont rendus publics. Plus de détails sur : http://vertigo.hypotheses.org/evaluations-et-commentaires-ouverts

Episciences.org : Plateforme d’épirevues

Episciences« L’idée principale est de fournir une plate-forme technique d’examen par les pairs : il s’agit de permettre l’émergence « d’épirevues », à savoir des revues électroniques en libre accès, alimentées par les articles déposés dans les archives ouvertes telles que HAL ou arXiv, et non publiés par ailleurs. Les comités éditoriaux des épirevues organisent l’activité d’évaluation et de discussion scientifique des prépublications soumises ou sélectionnées. Les épirevues peuvent ainsi être considérées comme une « sur-couche » aux archives ouvertes ; ils y apportent une valeur ajoutée en apposant la caution scientifique d’un comité éditorial à chaque article validé. »

Episciences 2

Continuer la lecture de Episciences.org : Plateforme d’épirevues

Lingua, LingOA, Glossa…une évolution courageuse et décisive !

LingOALingOA est un nouveau modèle éditorial de publication par des chercheurs en train d’être développé par des linguistes de niveau international. Une présentation du projet été faite par Saskia de Vries, Natalia Grygierczyk et Johan Rooryck lors de la journée du 12 octobre organisée à Bruxelles par la Commission Européenne sur les « Alternative Open Access Publishing Models » et est disponible sur http://ec.europa.eu/digital-agenda/en/news/save-date-12-oct-ec-workshop-alternative-open-access-publishing-models.

Le projet éditorial redémarrera sous le système Ubiquity Press (éditeur open access de revues académiques à comité de lecture, livres et données) à travers la plateforme Open Library of the Humanities permettant d’assurer  un soutien durable aux revues.

De plus, l’équipe de l’ERIH (European Reference Index of the Humanities) a décidé d’inclure dans son référentiel le nouveau titre « Glossa » (après la publication du premier numéro), probablement l’an prochain.
Continuer la lecture de Lingua, LingOA, Glossa…une évolution courageuse et décisive !

Dissemin

Un nouveau service appelé Dissemin a tout récemment été développé par le CAPSH (Comité pour l’Accessibilité aux Publications en Sciences et Humanités), association à but non lucratif qui promeut l’accès libre aux publications académiques.

Dissemin est un service gratuit pour aider les chercheurs à vérifier que leurs publications sont librement accessibles pour leurs lecteurs. Le service identifie les papiers qui ne peuvent être obtenus qu’avec des souscriptions payantes, et permet aux chercheurs de les mettre en ligne en quelques clics sur Zenodo, un dépôt innovant soutenu par l’UE.

Exposition de posters sur l’Open Access à la bibliothèque du LAAS

Capture AfficheA l’occasion de la semaine internationale de l’Open Access, une formation au dépôt dans HAL a été proposée aux doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs du LAAS le vendredi 16 octobre. Parallèlement à cette formation, nous avons imprimé (avec leur permission) les 10 posters sur l’Open Access élaborés par des enseignants, des chercheurs et nos collègues professionnels de l’Information Scientifique et Technique et membres du réseau Doccitanist du campus de Montpellier pour les mettre en exposition à la bibliothèque du LAAS durant les mois d’octobre et novembre 2015. Continuer la lecture de Exposition de posters sur l’Open Access à la bibliothèque du LAAS

Université du Luxembourg, « ORBI lu » : retour sur expérience

ORBI-luEn avril 2013, l’Université du Luxembourg a officialisé son mandat OA et a lancé ORBilu, son répertoire institutionnel.

Vingt mois plus tard, qu’en pensent les chercheurs de l’Université du Luxembourg ? Voir la vidéo ci-dessous :

Source : Marie-Pierre Pausch, Equipe ORBilu.Be seen. Be read. Be cited. Université du Luxembourg

« Generation Open : Open Science » : synthèse

vignetteafficheOAWCette 2ième édition de l’Open Access Week, organisée le lundi 13/10/2014 à l’université Toulouse Jean Jaurès, intitulée « Generation Open : Open Science » (voir programme), a permis de réunir surtout des doctorants et professionnels de l’IST pour discuter autour de la notion de bien commun de la connaissance en opposition à la logique croissante  de marchandisation du savoir.

Comment se positionnent les différentes communautés scientifiques et quels rôles ont-elles à jouer face à cette évolution ?

Plusieurs intervenants ont fait part de leurs points de vue sur les enjeux de l’Open Access et sur la notion de bien commun de la connaissance, puis ont échangé avec le public notamment lors des tables rondes. Continuer la lecture de « Generation Open : Open Science » : synthèse

Déclaration de « Science Europe » sur l’Open Access

libre accès bandeauL’association Science Europe a fait part en avril dernier de ses principes en vue d’assurer une transition efficace vers le libre accès pour que la recherche financée par le biais de fonds publics soit accessible le plus rapidement possible. Néanmoins la principale idée à retenir de cette déclaration est la suivante : l’association soutient l’idée selon laquelle le modèle hybride « ne constitue pas une phase opératoire et viable en direction du libre accès ».

Source de l’article : ScienceEurope.org et Inist.fr

Pour accéder au contenu de la déclaration : version originale et traduction française

 

Crise de l’édition scientifique : les chercheurs s’engagent

Capture cost of knowledge

Le monde de l’édition scientifique semble être en crise, mais de nombreuses mesures apparaissent dans le monde entier pour tenter d’en sortir.

Parmi celles-ci, en janvier 2012,une pétition en ligne « The Cost of Knowledge » est lancée par Timothy Gowers, détenteur de la médaille Fields en 1998. L’objet de cette pétition est de manifester contre les pratiques budgétaires mises en place par l’éditeur Elsevier qui sont considérées comme abusives et agressives. De manière plus générale, celle-ci témoigne d’un engagement  des chercheurs contre la crise de l’édition scientifique et l’importance de faciliter la libre circulation des savoirs.

Actuellement la pétition compte pas moins de 14 636 signatures. Pour la signer : cliquez-ici

L’essor du libre accès ne fait pas l’unanimité…

LA2bisLe mouvement du libre accès en pleine expansion est soutenu par de multiples mesures à l’échelle internationale. Elles sont mises en place aussi bien par des chercheurs, que par des professionnels de l’information scientifique et technique, des universités ou des institutions de recherche. Néanmoins, le paysage du Libre Accès connaît aussi des menaces qui tendent à limiter son essor. Continuer la lecture de L’essor du libre accès ne fait pas l’unanimité…

Abonnements trop coûteux, l’Allemagne réagit !

Image.i4En Allemagne, l’université de Konstanz (parmi les plus prestigieuses du pays) vient de mettre fin à ses abonnements aux revues de l’éditeur Elsevier. La raison de cette rupture de contrat est la remise en cause par l’université des prix trop élevés pratiqués Elsevier (qui adopte depuis quelques années une politique de prix agressive) comme l’explique le recteur de l’université Ulrich Rüdiger.

Source : Universität Konstanz, 26 mars 2014. Lire l’article.

Mexique : c’est voté !

256px-Flag_of_Mexico.svgAvec l’approbation de cette réforme, Le Mexique rejoint le mouvement mondial du Libre accès qui s’est initié avec la déclaration de Budapest en 2002. (Extrait de l’intervention d’Ana María Cetto, professeur et chercheuse de l’UNAM, Département de Physique et pionnière du système Latindex) Continuer la lecture de Mexique : c’est voté !