Du bon usage des critères d’évaluation

Suite au Plan national pour la Science Ouverte (annoncé par la Ministre F. Vidal le 4 juillet dernier), l’Hcéres prend en compte les déclarations de DORA (San Francisco Declaration on Research Assessment) et du Manifeste de Leiden (Leiden manifesto for Research metrics) en faveur d’une réduction de l’emprise de l’évaluation quantitative (en particulier l’Impact Factor pour les revues et le H Index) au profit d’une évaluation qualitative de la recherche basée sur des principes de transparence et équité. Consulter la position de l’Hcéres.

Ainsi, le Hcéres formule auprès des experts qu’il missionne deux recommandations portant sur l’usage des indicateurs bibliométriques dans l’évaluation des entités de recherche et de leur production scientifique :

  • privilégier la portée des résultats, sans recourir nécessairement et exclusivement à des indicateurs bibliométriques, outils de travail complémentaires des jugements évaluatifs qualitatifs ;
  • lors du recours éventuel à des indicateurs d’impact des revues, tenir compte des limites de ces indicateurs.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.