Signature du contrat Elsevier : enjeux, perspectives, débats

Nous signalons un billet très exhaustif  faisant le point sur les différents débats et informations qui ont émergés au sujet du contrat Elsevier qui vient d’être signé par la France pour 5 ans pour l’abonnement à la Freedom Collection en licence nationale. Il est publié sur le site collaboratif CORIST alimenté par les correspondants Information Scientifique et Technique (IST) de l’InSHS, et rédigé par Odile Contat. Lire le billet complet

On pourra y trouver différentes sources d’informations, analyses, pistes de réflexions et débats classés de façon thématique (nous pointons et reprenons dans ce billet quelques éléments d’informations et liens issus du billet d’origine sur le site CORIST).

Sur la clause de confidentialité et le débat

Le 14 novembre, voici la réaction de Couperin dans une interview Jean-Pierre Finance, président de Couperin, et Grégory Colcanap, négociateur au sein du consortium à l’AEF : Négociation Couperin-Elsevier : « Nous sommes arrivés à un modèle plus équitable de contribution » : « Avec la licence nationale nous avons défini un modèle plus juste et plus équitable de contribution » en passant de 147 établissements impliqués en 2011 à 476. Réagissant à l’article de Rue89 évoquant un contrat de 172 M€ sur 5 ans, ils voient « surtout de grands gagnants » avec, par rapport au précédent contrat, un gain de 2,5 % sur la 1re année et de 1,43 % sur la suivante. Ils estiment avoir stabilisé les augmentations qui, depuis 2002, étaient de l’ordre de 4 % par an. »

Grâce à l’analyse du blog Sciences communes « Affaire Elsevier : une réaction des négociateurs sous paywall », nous avons accès au texte de cette dépêche. Le texte de l’accord signé par le consortium est disponible en pdf à cette adresse

Sur l’accord lui-même et l’opportunité de le signer

Avec notamment, deux articles de Rue89  qui posent bien les enjeux : « La France préfère payer (deux fois) pour les articles de ses chercheurs », signé Pierre Carl Langlais, wikipedien et membre du collectif SavoirsCom et Rayna Stamboliyska, Chercheuse indépendante, experte open data et « Amis chercheurs, vous vous faites arnaquer trois fois (merci Elsevier) » , par Pierre Carl Langlais.

Lire le billet complet

Ce qui se passe ailleurs

« Négociations consortiales avec Elsevier… aux Pays-Bas »

Enfin à lire absolument cet article qui est la traduction d’un extraordinaire billet de Tim Gowers, initiateur du Cost of Knowledge et qui tente de répondre à ces questions  :

  1. Dans quelle mesure les chercheurs accepteraient de se passer des services d’Elsevier ?
  2. Avec quel degré de facilité trouverait-on, en moyenne, des versions web des articles Elsevier, que l’on puisse lire légalement et gratuitement ?
  3. Quel est le niveau de sacrifice enduré actuellement par les bibliothèques, du fait des prix élevés des revues ?
  4. Quelle conséquence les articles en Gold Open Access publiés chez Elsevier ont-ils sur le prix des abonnements ?
  5. Combien les universités paient-elles pour les revues d’Elsevier ?

Sur la partie données de la recherche dans l’accord Elsevier

Lire le billet complet

Quelques informations et décryptages sur la question cruciale des désabonnements et du boycott

Lire le billet complet

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *