Archives par mot-clé : édition scientifique

Programme de recherche sur l’édition de revues dans le cadre de la loi numérique

Voici un appel à manifestation d’intérêt pour un programme de recherche de deux ans portant sur l’édition de revues scientifiques en France dans le contexte de la Loi pour une République numérique. Continuer la lecture de Programme de recherche sur l’édition de revues dans le cadre de la loi numérique

Brevet d’Elsevier ou comment détruire le peer-reviewing scientifique américain libre

Le 30 août 2016, l’office américain des brevets (USPTO)  a délivré le brevet US n ° 9 430 468, intitulé « Online peer review and method ». Le propriétaire de ce brevet n’est autre que Elsevier, l’éditeur académique géant.

peer_review_patent_elsevier

Fig. 5 : Modèle du peer review extrait du brevet US n° 943 468 : http://www.freepatentsonline.com/9430468.pdf

Pourquoi un brevet ? Elsevier voudrait qu’un monopole des méthodes d’examen par les pairs soit accordé par le gouvernement américain. Elsevier possède plus de 2000 revues académiques. Les universités, les bibliothèques et les chercheurs s’interrogent de plus en plus sur la pertinence de ce modèle. Après tout, les universités paient habituellement les salaires des chercheurs qui rédigent des articles et des reviewers qui effectuent une évaluation par les pairs.

Continuer la lecture de Brevet d’Elsevier ou comment détruire le peer-reviewing scientifique américain libre

Résultats financiers 2015 de l’édition scientifique

insidemainland.com
insidemainland.com

Le réseau des responsables IST des organismes de recherche (Eprist) vient de publier une analyse sur les résultats financiers de l’édition scientifique. On constate que les six premiers éditeurs scientifiques mondiaux (Elsevier, Wiley, Wolters Kluwer, Thomson Reuters, Taylor & Francis, Springer) réalisent un CA cumulé de 7,5 Milliars d’Euros soit 38% du CA mondial de l’édition scientifique (estimé à 23.000 M€).

Lire l’analyse d’Eprist (30 mars 2016).

Continuer la lecture de Résultats financiers 2015 de l’édition scientifique

Financer la publication scientifique: le « Lecteur » et/ou « l’Auteur »?

DISTLa Direction de l’Information Scientifique et Technique – DIST du CNRS a publié le 3 juin 2015 une étude intitulée Financer la publication scientifique : le « Lecteur » et/ou « l’Auteur »? Evolutions, Alternatives”
Continuer la lecture de Financer la publication scientifique: le « Lecteur » et/ou « l’Auteur »?

Papiers dorés : film documentaire

Siences et MédiasGabriel Benet et François Maginiot, de la promotion 2013-2015 du Master Journalisme, culture et communication scientifiques ont réalisé un documentaire en avril 2015 intitulé Papiers dorés : « Force est de constater que l’argent public sert à racheter des travaux eux-mêmes financés par des fonds publics ». Face à l’absurdité apparente du modèle de l’édition scientifique, ils ont souhaité enquêter.

Crédits image : Andreas, « 30 Parts of a — not yet finished — Paper Star », licence creative commons by-sa, https://flic.kr/p/4f14Z7

Lingua, LingOA, Glossa…une évolution courageuse et décisive !

LingOALingOA est un nouveau modèle éditorial de publication par des chercheurs en train d’être développé par des linguistes de niveau international. Une présentation du projet été faite par Saskia de Vries, Natalia Grygierczyk et Johan Rooryck lors de la journée du 12 octobre organisée à Bruxelles par la Commission Européenne sur les « Alternative Open Access Publishing Models » et est disponible sur http://ec.europa.eu/digital-agenda/en/news/save-date-12-oct-ec-workshop-alternative-open-access-publishing-models.

Le projet éditorial redémarrera sous le système Ubiquity Press (éditeur open access de revues académiques à comité de lecture, livres et données) à travers la plateforme Open Library of the Humanities permettant d’assurer  un soutien durable aux revues.

De plus, l’équipe de l’ERIH (European Reference Index of the Humanities) a décidé d’inclure dans son référentiel le nouveau titre « Glossa » (après la publication du premier numéro), probablement l’an prochain.
Continuer la lecture de Lingua, LingOA, Glossa…une évolution courageuse et décisive !

Régression du partage

[Traduction parue initialement sur le blog Numeribib, d’un billet publié le 7 mai par Kevin Smith, Directeur de l‘Office of Copyright and Scholarly Communication de la Duke University sur le blog Scholarly Communications@Duke]


« L’annonce faite par Elsevier à propos de sa nouvelle politique en matière de droit d’auteur, est un chef-d’oeuvre de double langage : tout en proclamant que la compagnie est en train de « lâcher la bride à la puissance du partage », elle immobilise en fait le partage en lui mettant une laisse, et même autant de laisses que possible. Il s’agit d’un recul de l’open access et il est important d’appeler les choses par leur nom.

Continuer la lecture de Régression du partage

A lire, à voir : Open Access Week 2014, Toulouse

Vous pouvez désormais avoir accès, depuis la collection Canal U de l’université Toulouse – Jean Jaurès, aux vidéos des différentes présentations de la journée d’études « Generation Open : Open Science » qui s’est déroulée le 13 octobre 2014 (Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail), organisée par Françoise Gouzi (Direction en Appui à la Recherche-DAR) et Marc Lavastrou (Département Recherche, COMUE Toulouse), avec le soutien de Foster (Facilitate Open Science Training for European Research) et le consortium Couperin.

Organisée dans le cadre de l’Open Access Week, cette journée d’études pose quelques jalons théoriques et pratiques sur les enjeux du libre accès à la recherche scientifique en particulier, dans le milieu des jeunes chercheurs. Ces enjeux doivent être définis, d’abord au niveau de la communauté universitaire qui doit se porter garante de la pérennité et de la diffusion du savoir, puis à l’échelle de la société toute entière qui doit revendiquer son droit d’accès à la connaissance dans le respect du droit. Continuer la lecture de A lire, à voir : Open Access Week 2014, Toulouse

Vers un droit de l’open science ?

[Article initialement publié sur le blog Numeribib, et repris ici avec quelques modifications]

Le 15 octobre prochain, aura lieu à Toulouse, dans le cadre de la Novela, une Rencontre Interdisciplinaire de l’Académie des Sciences Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, à laquelle je participerai. Intitulée «Démarches Scientifiques : Le numérique bouleverse la donne», la rencontre se fixera pour enjeu d’analyser les impacts du numérique sur la démarche scientifique elle-même. Plusieurs acteurs du monde de la recherche en sciences « dures » ou en sciences humaines et sociales y participeront. Voici le fascicule provisoire de présentation de l’événement :

Continuer la lecture de Vers un droit de l’open science ?

Crise de l’édition scientifique : les chercheurs s’engagent

Capture cost of knowledge

Le monde de l’édition scientifique semble être en crise, mais de nombreuses mesures apparaissent dans le monde entier pour tenter d’en sortir.

Parmi celles-ci, en janvier 2012,une pétition en ligne « The Cost of Knowledge » est lancée par Timothy Gowers, détenteur de la médaille Fields en 1998. L’objet de cette pétition est de manifester contre les pratiques budgétaires mises en place par l’éditeur Elsevier qui sont considérées comme abusives et agressives. De manière plus générale, celle-ci témoigne d’un engagement  des chercheurs contre la crise de l’édition scientifique et l’importance de faciliter la libre circulation des savoirs.

Actuellement la pétition compte pas moins de 14 636 signatures. Pour la signer : cliquez-ici

L’essor du libre accès ne fait pas l’unanimité…

LA2bisLe mouvement du libre accès en pleine expansion est soutenu par de multiples mesures à l’échelle internationale. Elles sont mises en place aussi bien par des chercheurs, que par des professionnels de l’information scientifique et technique, des universités ou des institutions de recherche. Néanmoins, le paysage du Libre Accès connaît aussi des menaces qui tendent à limiter son essor. Continuer la lecture de L’essor du libre accès ne fait pas l’unanimité…

« A qui appartient le savoir? »

a qui appartient le savoir« A qui appartient le savoir? » Cet article propose un décryptage du monde de l’édition scientifique : « D’un côté, des chercheurs qui ont un besoin vital de publier et d’accéder au travail de leurs pairs. De l’autre, des éditeurs qui règnent sur un marché lucratif et captif. Et au milieu, des bibliothécaires pris financièrement à la gorge ». Face à cette situation de crise le mouvement du libre accès s’organise.

Source: « A qui appartient le savoir?« , Le Monde, 28/02/2013