Glossaire de l’OA

Archives ouvertes de A à Z

Ce glossaire propose des définitions relatives aux archives ouvertes et au libre accès. Vous pouvez aussi vous référer au glossaire de l’INIST.

Archive institutionnelle : une archive institutionnelle relève d’une institution (université, grande école, organisme de recherche, association professionnelle) et a pour objectif de contenir, valoriser et conserver l’ensemble de la production scientifique de celle-ci.

Synonymes : archives ouvertes institutionnelles ; dépôt d’archives institutionnelles ; réseau institutionnel ; réservoir institutionnel ; site institutionnel

Anglais : institutional archive ; institutional-based repository ; institutional repository

Archives ouvertes : réservoir de documents scientifiques entreposés sur un serveur régulièrement alimenté par les dépôts des chercheurs et enseignants chercheurs et librement accessible sur Internet.

Auto-archivage : l’auto-archivage est l’acte par lequel les chercheurs déposent eux-mêmes leurs articles (prépublications et postpublications) dans des archives ouvertes.

Anglais : self-archiving

Créative commons : les licences proposées par l’organisation Creative Commons (CC) sont des contrats-type dans lesquels les auteurs déterminent les droits attachés à l’œuvre qu’ils réalisent, c’est un complément au droit d’auteur. Six contrats sont possibles en combinant quatre éléments de base qui sont : la paternité, la modification, l’utilisation commerciale et la réutilisation dans les mêmes conditions du contrat d’origine. Elles peuvent s’appliquer à tout type d’œuvres ou un ensemble d’œuvres, la procédure est gratuite et se fait en ligne. Comment mettre mon œuvre sous lience CC ?

Renvoi : copyleft
Anglais : Creative Commons

Droit d’auteur : le droit d’auteur désigne l’ensemble des droits dont jouissent les auteurs sur leurs œuvres. Une œuvre est protégée dès sa création et dès lors qu’elle est originale, et ceci sans dépôt ni enregistrement. Le droit d’auteur comprend des droits moraux – droits à la paternité et au respect de l’œuvre, droits de divulgation, de retrait et de repentir – et des droits patrimoniaux ou d’exploitation – droits de reproduction, de représentation et de suite et droit d’autoriser les œuvres dérivées. Seuls ces derniers peuvent être cédés à un tiers par l’auteur. Le droit d’auteur désigne également la rémunération perçue par l’auteur quand il exploite son œuvre.(Article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle )

Renvoi : Copyright
Anglais : Copyright

Embargo : l’embargo est la période pendant laquelle le document déposé dans une archive ouverte ne peut être accessible librement. Le plus souvent, il est le résultat d’un compromis entre l’institution demandant le dépôt et l’éditeur chez lequel est publié le document.

Synonymes : barrière mobile, délai de libre divulgation
Anglais : embargo

Libre accès : par « accès libre » à cette littérature, nous entendons sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. La seule contrainte sur la reproduction et la distribution, et le seul rôle du copyright dans ce domaine devrait être de garantir aux auteurs un contrôle sur l’intégrité de leurs travaux et le droit à être correctement reconnus et cités. (Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert)

Synonymes : accès libre ; accès ouvert ; librement accessible ; accès ouverts à la science ; en accès libre.
Anglais : open access

Modèle hybride : certains éditeurs rendent librement accessibles les articles publiés dans leurs revues contre une redevance versée par l’auteur ou son financeur (voir : auteur-payeur). Dans une revue, coexistent donc deux types d’articles : ceux librement accessibles et ceux accessibles par un abonnement. Ce système est appelé modèle hybride.

Anglais : Hybrid model

Post-publication : la postpublication est la version définitive d’un texte produit par un (des) auteur (s) après acceptation par un comité de rédaction et éventuellement par un comité de lecture (évaluation par les pairs). La version déposée dans une archive ouverte peut être la version « finale » — avec les modifications apportées par le comité de lecture, mais sans la mise en forme de l’éditeur — ou la version publiée par l’éditeur.

Synonymes : post-publication ; post-print ; postprint
Anglais : postprint

Pré-publication : la prépublication désigne les versions d’un texte produit par un (des) auteur(s) avant acceptation par un comité de rédaction et éventuellement par un comité de lecture (évaluation par les pairs).

Synonymes : pré-publication ; pre-print ; preprint ; travaux en voie de publication
Anglais : preprint

Protocole OAI-PMH : le protocole OAI-PMH est un protocole qui définit les conditions du transfert de métadonnées d’une archive ouverte, produite par un fournisseur de données, vers le serveur d’un fournisseur de services.

Anglais : Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting ; OAI-PMH

Voie dorée : la voie dorée s’applique à la publication d’articles dans des revues en libre accès. Elle correspond à la deuxième stratégie recommandée dans l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert : « Revues alternatives : en second lieu, les savants ont besoin des moyens pour lancer une nouvelle génération de revues alternatives engagées dans le libre accès et pour aider les revues existantes qui choisissent d’opérer la transition vers l’accès libre. »

Anglais : golden road, gold road, gold OA, journal-mediated OA

Voie verte : la voie verte qualifie l’auto-archivage par les chercheurs ou l’archivage par une tierce personne des articles dans des archives ouvertes. Elle correspond à la première stratégie préconisée dans l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert : « Auto-archivage : en premier lieu, les savants ont besoin d’outils et d’assistance pour déposer leurs articles de revues à comité de lecture dans des archives électroniques ouvertes, une pratique communément appelée auto-archivage. »

Anglais : green road, green OA, green road to OA, repository-mediated OA

etc …

Source : Glossaire INIST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *