Tous les articles par Françoise Gouzi

Promouvoir l’open access

Keep calm : une idée de visuels très pertinente pour promouvoir l’open access (Visuels – Keep calm and self-archive your papersKeep calm and create your IdHAL) . Source et réalisation : UPEM, UPEC, Ecole des Ponts Paris-Tech. Télécharger les fichiers.

 

Les pre-prints en 10 points

Philip Bourne, Jessica Polka, Ronald Vale et Robert Kiley présentent en 10 points l’intérêt des pre-prints, en voici les titres :

  1. Les pre-prints accélèrent la diffusion des connaissances
  2. Les pre-prints rendent possible une science ouverte (« open science ») et améliorent la communication scientifique
  3. Les pre-prints fournissent du contenu scientifique qui serait perdu sans cela
  4. Les pre-prints ne sont pas synonymes de mauvaise qualité
  5. Les pre-prints permettent une évaluation rapide des résultats controversés
  6. Les pre-prints n’empêchent pas forcément la publication
  7. Les pre-prints ne mènent pas au plagiat
  8. Les pre-prints permettent d’enregistrer la priorité
  9. Les pre-prints peuvent appuyer les demandes de financement et l’avancement de carrière
  10. Les pre-prints s’adaptent aux usages de leurs communautés

Pour la version en anglais : Ten simple rules for considering preprints, disponible sur PEERJ Preprints.

Promouvoir sa recherche et choisir la bonne revue

Huit astuces pour faire connaître sa recherche scientifique

Une infographie présente une stratégie en huit points pour améliorer la diffusion des ses travaux. (Source Wiley Exchanges)

Promote quick wins infographic.jpg

 

Revues prédatrices…ou comment choisir une revue fiable ?

La liste des revues prédatrices sur le blog de Jeaffrey Beall a désormais disparu.

Think-check-submit, la formule qui vous aidera à trouver une revue fiable

Think Check Submit

Source  : Publier La Science , n° 15, mars 2017  et autres sources…diffusio

ResearchGate et le respect du droit d’auteur

Dennis Skley, « Copyright » Licence CC BY-ND 2.0 https://flic.kr/p/pZ2G1V

L’accès ouvert ouvre un chemin de manière naturelle, insoupçonnée, inopinée et … « illégalement » …

Une étude « Copyright compliance and infringement in ResearchGate full-text journal articles », récemment publiée dans la revue Scientometrics, a montré que 51% des articles déposés sur ResearchGate enfreignent les règles du copyright.

Jamali, H.R. Scientometrics (2017) 112: 241. DOI: 10.1007/s11192-017-2291-4. Continuer la lecture de ResearchGate et le respect du droit d’auteur

VADOR 2017

La première édition de l’atelier VADOR (Valorisation et Analyse des Données de la Recherche) a eu lieu le mercredi 31 mai à Toulouse. Cet atelier s’insère dans une dynamique émergente sur l’analyse de données de la recherche (données numériques produites par les chercheurs, mémoires, articles scientifiques, actes de colloque, thèses, etc.) et veut faire la promotion de la recherche francophone. Les actes de cet atelier seront publiés en green open access via CEUR-WS. Les présentations sont accessibles sur sciencesconf.org. Continuer la lecture de VADOR 2017

Réseaux sociaux académiques (en bref)

Récemment, la Commission Recherche de l’UT2J a demandé au pôle IST de la DAR, une synthèse sur les réseaux sociaux académiques (Academia.edu et ResearchGate) à l’attention de la communauté des chercheurs en sciences humaines et sociales, arts, lettres et langues de l’établissement. Cette note avait pour objectif de mieux définir ces outils, leurs fonctionnalités et usages, leur modèle économique, les aspects juridiques et enfin, de fournir quelques préconisations sur leur utilisation. Consulter la note.

Programme de recherche sur l’édition de revues dans le cadre de la loi numérique

Voici un appel à manifestation d’intérêt pour un programme de recherche de deux ans portant sur l’édition de revues scientifiques en France dans le contexte de la Loi pour une République numérique. Continuer la lecture de Programme de recherche sur l’édition de revues dans le cadre de la loi numérique

Qu’est-ce qu’un « data paper » ?

Un data paper est un article sur les données de recherche qui permet de décrire les données produites au cours d’un processus de recherche (méthodologie, process, matériel utilisé, lien vers l’entrepôt où se trouve les données, etc.). Il est revu par les pairs et peut être publié soit dans une revue traditionnelle soit dans une revue dédiée que l’on appelle « data journal ».   Le data paper est citable au même titre qu’une publication classique. Les coûts de publication dans les data journals sont inférieurs au coût de publication d’articles « traditionnels » sur le modèle APC (moins de 2000€). Il n’existe pas pour l’instant de répertoire listant les data journals mais une liste disponible  : http://proj.badc.rl.ac.uk/preparde/blog/DataJournalsList Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’un « data paper » ?

ANF gestion des données de la recherche

Participer à l’organisation du management des données de la recherche : gestion de contenu et documentation des données.

Inscriptions jusqu’au 19 mai (DATE LIMITE) : https://anfdonnees2017.sciencesconf.org/ (programme en cours de finalisation).

Cette ANF (Action Nationale de Formation) organisée par les réseaux Renatis et Médici, en collaboration avec la DIST-CNRS, l’Inist-CNRS, et l’INRIA se tiendra du 3 au 6 juillet 2017 dans les locaux de l’INIST, à Nancy.

Ces journées ont pour objectif de fournir des éléments pédagogiques, méthodologiques, techniques, juridiques, aux professionnels de l’IST afin qu’ils puissent sensibiliser les chercheurs à la gestion des données et à leur cycle de vie et d’apporter les outils nécessaires à l’accompagnement du chercheur dans la construction d’un plan de gestion des données ou Data Management Plan (DMP).    Continuer la lecture de ANF gestion des données de la recherche

Enquête sur l’usage de la communication scientifique ouverte en Europe (OPERAS)

Openedition (dont fait partie la plateforme Hypothèses) et ses partenaires européens se sont regroupés en un consortium destiné à concevoir une infrastructure européenne pour la communication scientifique ouverte : OPERAS. Ce consortium OPERAS lance aujourd’hui une enquête sur les usages de l’open access, en particulier dans le domaine des Sciences Humaines et sociales. Continuer la lecture de Enquête sur l’usage de la communication scientifique ouverte en Europe (OPERAS)

Publier et évaluer autrement

Thierry ehrmann, « Ecrire, voilà l’acte terroriste absolu… », licence CC-BY 2.0, https://flic.kr/p/5Giy3K

Une évaluation fondée sur les principes de la science

Dans son dernier article « Novel processes and metrics for a scientific evaluation rooted in the principles of science » ,  Michaël Bon (fondateur du système SJS, The Self-Journals of Science) propose une évaluation basée sur une nouvelle métrique possédant les attributs suivants :

– être ouverte,
– être non-propriétaire,
– être incomparablement plus solide scientifiquement que le facteur d’impact ou le nombre de téléchargements,
– récompenser intrinsèquement l’ouverture et la collaboration,
– promouvoir la qualité et non l’impact,
– rendre caduque l’appropriation de la science par des tiers.

Source : M. Bon, 17/02/2017, liste accesouvert et « Novel processes and metrics for a scientific evaluation rooted in the principles of science » Continuer la lecture de Publier et évaluer autrement

Science ouverte : éthique, transparence et reproductibilité

Bain de colza
Ridha Dhib, « Bain de colza, licence CC BY-SA 2.0 https://flic.kr/p/oZ3Yey

Un manifeste pour la science reproductible

Cinq mesures sont proposées pour améliorer la fiabilité et l’efficacité de la science en vue d’augmenter la crédibilité des publications scientifiques et permettre de nouvelles découvertes.

  1. amélioration des méthodes scientifiques,
  2. amélioration de la diffusion,
  3. promouvoir la transparence et la science ouverte (reproductibilité de la science),
  4. diversification du peer-reviewing,
  5. récompense des pratiques ouvertes et reproductibles.

Source : Nature Human Behaviour, 10/01/2017, http://www.nature.com/articles/s41562-016-0021

Continuer la lecture de Science ouverte : éthique, transparence et reproductibilité

Comparaison entre HAL et les réseaux sociaux de recherche : une analyse synthétique complète

tamponhalv3Voici un document très utile réalisé par Aline Bouchard (URFIST de Paris), une  comparaison détaillée et exhaustive entre HAL et les réseaux sociaux de type Academia et ResarchGate : Eléments de comparaison archives ouvertes (HAL) et réseaux sociaux académiques (Academia, ResearchGate).

logoacademialogoresearchgate

Continuer la lecture de Comparaison entre HAL et les réseaux sociaux de recherche : une analyse synthétique complète

« Open access et évaluation de la recherche » (Toulouse) : synthèse et perspectives

Problématique du colloque

Comités de lecture ou d’évaluation, classements nationaux et internationaux, outils bibliométriques, réseaux sociaux académiques, « e-réputation » : sous de multiples formes, des plus institutionnalisées aux moins formalisées, l’évaluation est plus que jamais un élément central de régulation du champ de la recherche.

L’irruption et le développement de l’open access ont constitué – et constituent toujours -, à cet égard, des défis et des enjeux de taille, en déstabilisant quelque peu les circuits traditionnels de diffusion, de validation et de reconnaissance, et donc de légitimation, de l’activité scientifique. Des interrogations portent régulièrement, en particulier, sur les possibles inflexions des critères d’évaluation des chercheurs que pourraient entraîner ces transformations à travers une prise en considération accrue des travaux déposés en accès ouvert. Continuer la lecture de « Open access et évaluation de la recherche » (Toulouse) : synthèse et perspectives