L’Université de Montréal se désabonne de 1142 périodiques

logo-udemDepuis 1986, le prix des abonnements aux revues scientifiques ne cessent d’augmenter. Au Canada, les bibliothèques ne peuvent plus amortir cette hausse des prix, d’où la décision prise par l’Université de Montréal de mettre fin à ses abonnements de la collection Wiley Online Library en janvier 2014 (les numéros anciens seront toujours accessibles).

C’est à partir de ce constat que Louise Béliveau (vice-rectrice aux affaires étudiantes et au développement durable) appelle à une mobilisation de la communauté des chercheurs afin d’obtenir des conditions financières plus favorables car « peu d’éditeurs risqueront qu’un soulèvement les prive de leur matière première gratuite et de leur main-d’œuvre bénévole. Mais il est clair que les bibliothèques n’y arriveront pas seules parce qu’elles ne font pas le poids face à l’oligopole des éditeurs commerciaux ».

Source : Université de Montréal, Richard Dumont (Directeur général), 14 janvier 2014. Lire l’article.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *